Salut toi, si tu n’as pas suivi les épisodes précédent, je t’invite à aller les lires ou les écoutés !

Correction plus tard ! Un jour p’tètre !

Ce soir, Vendredi 8 Avril 2022, c’est le dernier jour où l’ont peut coller, jusqu’à minuit. Cela concerne la règle de silence électoral. D’ailleurs, elle est imposée à toutes et tous, c’est-à-dire qu’en principe cet article pourrait me couter 3750€ d’amende, car il est interdit de « diffuser ou de faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande électorale ».

C’est pour cela que je ne citerais pas les noms des candidats, ce sera à vous de deviner de qui il s’agit, comme ça, ça fait un petit jeu en même temps !

Alors ce soir, un peu avant 22h avec Camarade, nous nous sommes préparé à aller coller pour le candidat que nous soutenons et ce soir on s’en cogne de recoller sur Cadet, mais on va essayer de le faire intelligemment car, celui qu’on appelle entre nous le Colleur Fou, sera forcément de sortie !
On se doute qu’il va y avoir aussi les potes de Michel et peut-être même Michel qui ira coller pour la Start-up Nation et pour « Salut les jeunes » !

On pense même que des Hémorroïdes peuvent pousser par-ci par là !

22h05 – C’est parti mon kiki !

C’est soft, les totems n’ont pas été recouverts depuis l’autre fois, on fait 2x le tour de la ville, puis on se pose à un endroit. On prend contact avec les autres équipes. Dans la ville voisine N°1, 3 voitures et 1 trottinette, ils sont 7. Dans la ville voisine N°2, 4 voitures, ils sont 8 ! En même temps, les villes sont bien plus grandes.

Nous on est 2, mais 1 peut nous prêter main forte.

On fait à nouveau un tour et on voit le colleur de Cadet, il ne nous voit pas, il s’amuse à arracher le nez de notre candidat et colle Cadet a coté. Alors, on le laisse partir et on fait ça proprement en enlevant ses affiches. On sait qu’il va se fâcher !

22h45 – Le jeu commence !

Ah voilà ! Ça y est, on repère un mini-van avec des sympathisants de Val… « Bonjour les jeunes » et de la Start-up Nation, il y a même Michel dans le véhicule !

Ah Michel, d’ailleurs, je ne vous ai pas dit, l’autre jour, on collait avec Camarade et on a croisé Michel, il est venu nous saluer ! Et nous dit « Ah vous coller pour J***-L** M******** ? C’est cool, j’aime bien ce qu’il fait ! » puis se vante de sa belle Mercedes Classe A, on lui fait un peu peur, je lui dis « Ah tiens, un peu comme l’autre soir, on s’est fait poursuivre par un dingue avec la même voiture, on l’a signalé à la police, on n’avait pas la plaque, mais ils vont regarder aux caméras ! », Michel a changé d’attitude et a eu un peu peur !

Bon, ce n’est pas sympa j’avoue, mais c’est le jeu ma pauvre lucette !

Bref, Michel et ses potes collent pour les deux candidats de l’autre fois.
Nous, on va décoller, c’est bien, c’est frais, non c’est pas lavé avec mire-laine Machine, mais c’est facile à enlever et on n’a pas besoin de re-coller derrière eux, car nos affiches en dessous sont encore bien ! C’est économique et écologique !

23h20 – Ça commence à chauffer !

Sur différents panneaux, on se rend compte que Cadet a du mal à suivre la cadence, que Michel et sa bande collent, qu’un soutien de la Maman de Paris colle et qu’il y a aussi des Hémorroïdes !

Le temps passe, on prend des nouvelle du front dans les villes voisines, ça chauffe aussi, dans la ville N°1, une voiture avec trois Hémorroïdes, deux femmes et un homme, ont tenté d’en venir aux mains avec un camarade qui collait, étant seul, il a préféré fuir !

23h50 – Point sur la course !!!

Il ne reste que 10 minutes avant la trêve. On ne peut pas avoir de renforts, mis à part Cadet qui est tout seul, toutes les autres équipes sont 3 à 4 par voiture. On sait que l’équipe de Michel peut se diviser.
La Maman de Paris sont 2, mais abandonnent vite la course, ça fait 10 minutes qu’ils ne tournent plus.

Il est 23h54, il reste Cadet qui fatigue, nous, Michel et sa bande et les 3 Hémorroïdes.
On ne lâche rien, on recouvre ce qu’on peut, Cadet est exténué, il se concentre sur 3 panneaux sur 7. Les Hémorroïdes eux, font tout. Michel et sa bande en font 4 sur 7.
Nous, 7 sur 7.

23h56 – On s’active, mais ça va devenir chaud bouillant !

On est à un panneau, vers la forêt, on y voit Cadet qui nous dit qu’il jette l’éponge. On colle, on lui propose de mettre une affiche, il refuse, fais des ouain-ouains sur le fait qu’on a mieux bossé que lui, bref, on n’a pas le temps, on bouge !

Le panneau du centre-ville est crado-facho, on enlève ces merdes. On passe à la poste, idem. On revient à la forêt, idem. Mais cette fois, nos affiches sont arrachées… On recolle, il est 00h01.

Une voiture s’approche rapidement, se gare n’importe comment, 1 mec et 2 meufs en sortent en mode Cow-boy Racaille ! On est à 5 mètres d’eux, on allait retourner à la voiture, eux, arrachent et le mec gueule « M******** de mes couilles !!! Bande de cons, il est interdit de coller après minuit, il est minuit une ! » la nana ajoute « Fils de pute ! Aller vous faire enculer ! » assez discrètement, mais j’ai entendu. Je fais demi-tour, je m’approche d’eux, je suis à 3 bons mètres d’eux. Ils se mettent en position d’attaque, prêt à en découdre. Je fixe le mec, je reste silencieux. Ça commence à les inquiéter, il me regarde puis finit par me dire, après 30 bonnes secondes de silence « Bonsoir. »

Je lui répond « Bonsoir. Y’a un soucis ? »
– « C’est interdit de coller après minuit ! »
– « Et ? »
– « Bah ce que vous faite est illégal ! »
– « D’accord, merci pour l’info. »
Je ne bouge pas.
– « Aller, cassez-vous… On était là avant vous !!! »
– « Ça m’étonnerais bien. » Et en regardant un instant Camarade « Oh quoique, c’est pas faux, ça fait un bail que ça existe les fachos ! »
– « Tssss M******** de mes couilles… Allez jouer ailleurs… »
J’ai eu envie de dire un « Ben Voyons » comme leur gourou, mais, non, j’ai évité !
– « C’est ça, amusez-vous bien ! Bonne soirée ! »

Puis on s’est dirigé dans la direction opposée de notre voiture. On ne voulait pas risquer quoi que ce soit. Mais ils sont restés là pendant 10 minutes.
Ils ont tout de même repéré notre voiture, ils nous ont déposé un flyer de leur gourou sur le pare-brise.

Ils partent et nous on remonte en voiture.

00h20 – Qu’est-ce qu’on fait ?

On discute en voiture, est-ce qu’on prend le risque de re-coller ou bien on abandonne ? Pour l’instant on refait un tour de contrôle. Dès qu’on voit la tronche d’Hémorroïde, on l’enlève. Eux, ils arrachent 5 des 7 panneaux.

On laisse passer un peu de temps, il est maintenant 00h43, on fait attention, car il se peut qu’il y ait la police, mais il y a aussi quelques caméras. Deux panneaux sont « surveillés ».

On refait proprement les panneaux, en enlevant les raclures de chiottes et on recolle certaines.
On se tente de refaire celles qui sont près des caméras, tant-pis. On refait un tour, puis un second et un troisième ! Plus d’Hémorroïdes.

01h20 – On rentre, ou presque !

Il se fait tard et on est hors délais. On passe par le centre-ville et là, surprise, un panneau arraché, ces bouseux arrachent et laisse par terre, alors qu’il y a une poubelle à côté. On se décide de laisser propre et on va ramasser leurs déchets. Ils ont même taggué à la bombe « M******** tricheur, collent après minuit ! » c’est gamin !

On ne prend pas de risque, on ne colle plus. 3 panneaux sur 7 sont dans cet état.

Camarade me dépose vers le panneau qui est près de chez moi, il est toujours en état.

01h40 – Je suis seul et à pied ! Ou presque !

Je croise 4 potes, avec qui je grille une clope et discute. Ils sont unanimes, ils vont voter pour notre candidat ! L’un d’eux me dit que près d’une demi-heure avant, ils étaient environ 10 et ils ont vu les 3 Hémorroïdes, ils allaient vers le panneau, eux ils étaient à côter, ils ont vu qu’ils avaient des autocollants Z****** sur eux et qu’ils en ont collé de façon sauvage aux arrêts de bus. Ils étaient à deux doigts d’arracher nos affiches et les 10 ont commencé à mettre un coup de pression, les 3 n’ont pas fait les malins, ils ont détaler comme des lapinous !

02h00 – On y retourne !

Un des gars avec qui je parlais me dit « Ça te dit, on prend ma caisse et on fait le tour ? », je dis ok, on prend la route, on tourne, on constate que seuls 3 panneaux sur 7 sont arrachés.
Je lui propose de faire du boitage, je passe chez moi prendre des tracts et on déambule dans la ville à déposer des tracts dans les boites aux lettres !

Il est bientôt 3h, je lui dis on va arrêter, mais le gars est motivé, je lui rappelle qu’on est sanctionnable, il en a rien à secouer ! On continue ! On arrive vers un panneau qui est vers un lycée. On y voit les Hémorroïdes, on est devant le panneau « Poussez-vous, on vient pour arracher ! ».
– « T’es sérieux ? Bah vas-y, passe ! »
– « Tu bouges pas, je t’en colle une ! »
– « Non, c’est interdit après minuit ! »
– « Quoi ? Hein… Abrutit ! »
J’ai kiffé ma vanne ! Mon pote aussi. La fille qui était avec, lui dit :
– « Viens on bouge, laisses-les, je crois qu’il a un truc à la main ! »

Elle a vu son couteau ultra dangereux. Bon, c’était sa cigarette électronique, mais elle a eu peur !
Ils partent en nous faisant un doigt !

Nous, on les suit ! Ils ont remarqué, font des tours WTF comme nous l’autre jour puis se dirigent vers la ville d’à coter, on les laisses.

On décide de continuer à tourner. Il est maintenant 3h45. On se rentre. On discute, je fume une clope, on surveille, mais plus rien.

On a gagné !

Bon… Ok, je me doute bien que si vous n’êtes pas dans le même engouement, cet article est quasi insignifiant pour vous. Mais pour nous-autres militants, c’est intense.

On peut, en résumer, dire que les équipes des bobos-au-cul-cul sont des fachos extrêmistes, que les autres sont de petits joueurs, même l’équipe de Michel a vite abandonné !

D’ailleurs, petit truc drôle du jour, ces dernières 24h j’ai publié des Stories sur Facebook disant que j’allais voter M******** dimanche et devinez quoi ? Michel à mis plein de Likes et m’a même fait un message privé « Super Stef, je te soutiens à 100% ». J’ai bien rigolé !!!

Bon, maintenant votez dimanche, voyons ce que ça va donner, mais je m’attends à des surprises !

Aller ! Bisous !

One thought on “Les Méthodes de la M******* et des Z****** – Épisode 3”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *