[Sexualité] Oh yeah baby !

Avant-Propos :

Cet article est réservé à un public averti, il parlera de sexualité, de sexe et de pratiques sexuelles.

Depuis le temps que je tiens ce blog, je n’ai jamais fait de billet traitant le sexe à proprement parler. Parler de sexe ouvertement en société n’est pas un problème, j’ai même peu de tabous sur le sujet, mais ma pudeur fait que, je n’ai jamais osé l’écrire ici. Lorsque l’on parle entre amis ou connaissances, on n’est qu’entre-nous, mais ici, sur ce blog, et bien tout le monde peut lire, ma famille, mes amis, des inconnus, des collègues ou futurs collègues. C’est entre autres ce côté très publique qui est difficile. Pourtant, aucun sujets sur le sexe, en général, ne me pose de soucis. Ici c’est vraiment l’aspect très intime.

Avant-propos : Qu’on se connaisse ou non, pas besoin de venir m’en parler dans la vrai vie d’un air curieux ou curieuse, je ne suis pas fermé à la discussion, mais parle-moi avec tact, ce sera plus agréable et évitera une « gênance » hein !

Bien entendu, tu peux témoigner, parler, sans jugement en m’envoyant un mail à contact@stefofficiel.me je lis tout, et peut-être que ça me sera utile pour d’autres articles, tout en restant anonymes !

Je peux aisément parler de sexe et de sexualité avec des hommes mais aussi avec des femmes, sans aucune arrière pensée.
Je ne suis pas un « homme à femmes » ni un « homme à homme » d’ailleurs ! Je ne suis ni un dragueur invétéré, ni un tombeur et je suis 100% hétéro.
Pour remettre dans le contexte, j’ai eu quelques « petites copines » puis une première relation longue, d’un peu plus d’1 an mais à distance, que j’ai mal vécu. Ensuite je suis resté 13 ans avec la mère de mes filles, avant d’avoir une nouvelle relation d’un peu plus d’un an. Pendant tout le temps où j’étais avec la mère de mes filles, les premiers temps, ça été puis, je n’étais plus vraiment « valorisé », juste de temps en temps, genre au nouvel an, où j’étais « beau ». Le reste du temps, je ne me trouvais pas beau, pas plaisant. Puis à un moment j’ai pris énormément de poids. Certaines personnes me disait « Oh là là hé, la cantine est bonne » ou encore « Ne retombe pas célibataire ! » sous-entendant que l’gros ne retrouvera personne… Je sais que je peux plaire, mais jusqu’à peu, je n’arrivais pas à comprendre comment, je ne me trouvais pas plus beau que ça, je me suis trouvé « basique » ! Puis avec ma dernière relation, j’ai repris confiance en moi, je me suis dit « Fuck les gens, j’suis forcément beau-gosse pour quelqu’un ! » et puis, j’avais le droit à des remarques plaisantes. Faut pas croire, nous aussi, les mecs, on a besoin qu’on nous le dise qu’on plait ! Enfin bref, c’est de mon histoire que je vais vous parler, vous aurez la possibilité de commenter ce biller, je me réserve le droit de les modérer comme bon me semblera.

Aller, hop, passons à la suite !

Victoire ou Défaite pour la gauche ? – Ma Vie de Militant Épisode 4

Après ce premier tour des élections présidentielle 2022, il est de nature de se demander s’il s’agit d’une victoire ou d’une défaite pour la gauche. Je vous donne mon avis !

Ce dimanche 10 Avril, pour le résultat du premier tour des présidentielles 2022, j’étais présent avec une amie au QG de Jean-Luc Mélenchon à Paris, au Cirque d’Hivers. Nous étions dehors, à attendre, une petite bière à la main. On voyait les dernières estimations qui nous parvenait sur nos téléphones, on voyait que c’était serré, on savait que c’était mort, que Jean-Luc Mélenchon était 3ème, mon côté militant me disait et si ça se jouait sur la dernière minute, quelques voix d’écart, ça peut se jouer sur les dernier bureaux en cours de dépouillement. Mais d’un autre côté, je savais que ça n’arriverais pas…

Puis 15 minutes après, il est 20h00, les résultats tombent. On est abassourdis, dégoutés, énervés, tristes, enragés, mêlé à tout ça, une incompréhension totale. Pourquoi ? Pourquoi les Français veulent encore souffrir 5 années de plus ? C’est quoi le problème de mon pays ? Les Français ne croient-ils plus au bonheur ?

Je n’avais pas les réponses. Autour de nous, des hommes, des femmes, des jeunes, des moins jeunes, des personnes LGBTQI+, en pleurs, certains et certaines à genoux, comme si on venait de leur annoncer leur peine de mort alors qu’ils sont innoncent.

Je suis effaré et triste de voir la douleur et la tristesse des gens qui m’entourait. Je ne les connaissais absolument pas, mais mon coeur se rempli d’émotion. J’ai clairement envie de pleurer à mon tour.
À ce moment là, je ressens qu’il ne s’agit pas seulement de la peine qu’un candidat qu’on soutenait n’arrive pas au second tour, non, c’est bien plus grave.

Un peu plus tard dans la soirée, j’ai même entendu deux jeunes femmes, en pleurs, bras dans les bras, se dire « Mais qu’est-ce qu’on a fait pour mériter ça ? » – « Je ne sais pas… Qu’est-ce qu’on va devenir ? ».
Ouah… Bordel… Je suis choqué…

Je ne voulais pas quitter la place, je n’en revenait pas. On a perdu. Nous ne sommes pas au second tour. Pourtant, nous avions l’un des programmes les plus aboutis dans tous les domaines. Un programme d’espoir, de bien-être, le programme de l’avenir en commun. Mais non. Tout ça semble anéantit.

Quatre années à militer, à attendre que ça arrive. Plus d’un mois intense sur le terrain, à coller des affiches, à tracter dans les boites aux lettres, à distribuer à la gare, au porte-à-portes, aux portes des magasins, au marché etc. Des semaines à discuter avec des indécis, à convaincre, à encourager, à donner espoir.

Puis durant la soirée, l’étaut se ressert. On y voit une lueur d’espoir qu’une inversion puisse avoir lieu. Mais on ne se fait pas de films, c’est fini.

Mais en réalité, mes esprits reviennent. Il y a les législatives, tout n’est pas perdu !

La grande question que tout le monde se pose est, qui voter au second tour ? Pour moi c’est évident, Mélenchon. Je ne veux ni de Macron, ni de Le Pen. Votez sans moi, qui que ce soit, je suis toujours prêt à militer et à me battre, dans les deux cas, nous allons devoir nous battre.

  • Marine Le Pen Présidente ?

Oh bordel, les pauvres resteront pauvre, les Français d’origine étrangères seront encore plus stigmatisés, la retraite à 60 ans ? Mais avec 42 anuités, faudra commencer à 18 ans, et comme la moyenne c’est vers 25 ans, ça fait 67 ans ! L’écologie ? Absente ! Le social, à part frapper encore plus sur les pauvres ? Rien ! Le Fascisme décomplexé ? J’en veux pas…

  • Emmanuel Macron Président ?

Putain… À nouveau cinq années de merde, retraite à 65 ans avec 40 anuités, pas d’écologie au programme, des devoirs avant des droits, comme en Chine, les pauvres toujours plus pauvre, les riches encore plus riche !

Mais que faire. Bien entendu, le « moins pire » serait à nouveau Macron. Mais je ne veux ni voter pour lui, ni voter contre Le Pen au même titre que je ne veux ni voter pour Le Pen ni contre Macron. Alors ce sera un bulletin nul.

Qu’allons-nous faire ensuite ?

Les Législatives ! Nous devons récolleter le plus de sièges possible, atteindre 289 sièges pour diriger le pays ! Tout n’est pas perdu !

Jean-Luc Mélenchon lui même appelle à ce que les Français l’élise Premier Ministre. Vous voulez limiter la casse de Macron ou Le Pen ?

Je vous en supplie, allez voter aux Législatives, soyez convaincant autour de vous, incitez votre entourage à bien voter à ces Législatives, obtenons ces 289 sièges !

Ne boudez pas les urnes ! Je sais « Bla bla bla, c’est inutile le vote, bla bla bla, c’est ma position politique, bla bla bla », en vous abstenant aux législatives, vous êtes égoïste, vous ne pensez pas à celles et ceux qui souffrent, qui souffriront encore plus durant ces 5 ans si Macron ou Le Pen obtient la majorité !

Alors allez voter, votez et votez ! Bordel !

Les Méthodes de la M******* et des Z****** – Épisode 3

Salut toi, si tu n’as pas suivi les épisodes précédent, je t’invite à aller les lires ou les écoutés !

Correction plus tard ! Un jour p’tètre !

Ce soir, Vendredi 8 Avril 2022, c’est le dernier jour où l’ont peut coller, jusqu’à minuit. Cela concerne la règle de silence électoral. D’ailleurs, elle est imposée à toutes et tous, c’est-à-dire qu’en principe cet article pourrait me couter 3750€ d’amende, car il est interdit de « diffuser ou de faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande électorale ».

C’est pour cela que je ne citerais pas les noms des candidats, ce sera à vous de deviner de qui il s’agit, comme ça, ça fait un petit jeu en même temps !

Alors ce soir, un peu avant 22h avec Camarade, nous nous sommes préparé à aller coller pour le candidat que nous soutenons et ce soir on s’en cogne de recoller sur Cadet, mais on va essayer de le faire intelligemment car, celui qu’on appelle entre nous le Colleur Fou, sera forcément de sortie !
On se doute qu’il va y avoir aussi les potes de Michel et peut-être même Michel qui ira coller pour la Start-up Nation et pour « Salut les jeunes » !

On pense même que des Hémorroïdes peuvent pousser par-ci par là !

22h05 – C’est parti mon kiki !

C’est soft, les totems n’ont pas été recouverts depuis l’autre fois, on fait 2x le tour de la ville, puis on se pose à un endroit. On prend contact avec les autres équipes. Dans la ville voisine N°1, 3 voitures et 1 trottinette, ils sont 7. Dans la ville voisine N°2, 4 voitures, ils sont 8 ! En même temps, les villes sont bien plus grandes.

Nous on est 2, mais 1 peut nous prêter main forte.

On fait à nouveau un tour et on voit le colleur de Cadet, il ne nous voit pas, il s’amuse à arracher le nez de notre candidat et colle Cadet a coté. Alors, on le laisse partir et on fait ça proprement en enlevant ses affiches. On sait qu’il va se fâcher !

22h45 – Le jeu commence !

Ah voilà ! Ça y est, on repère un mini-van avec des sympathisants de Val… « Bonjour les jeunes » et de la Start-up Nation, il y a même Michel dans le véhicule !

Ah Michel, d’ailleurs, je ne vous ai pas dit, l’autre jour, on collait avec Camarade et on a croisé Michel, il est venu nous saluer ! Et nous dit « Ah vous coller pour J***-L** M******** ? C’est cool, j’aime bien ce qu’il fait ! » puis se vante de sa belle Mercedes Classe A, on lui fait un peu peur, je lui dis « Ah tiens, un peu comme l’autre soir, on s’est fait poursuivre par un dingue avec la même voiture, on l’a signalé à la police, on n’avait pas la plaque, mais ils vont regarder aux caméras ! », Michel a changé d’attitude et a eu un peu peur !

Bon, ce n’est pas sympa j’avoue, mais c’est le jeu ma pauvre lucette !

Bref, Michel et ses potes collent pour les deux candidats de l’autre fois.
Nous, on va décoller, c’est bien, c’est frais, non c’est pas lavé avec mire-laine Machine, mais c’est facile à enlever et on n’a pas besoin de re-coller derrière eux, car nos affiches en dessous sont encore bien ! C’est économique et écologique !

23h20 – Ça commence à chauffer !

Sur différents panneaux, on se rend compte que Cadet a du mal à suivre la cadence, que Michel et sa bande collent, qu’un soutien de la Maman de Paris colle et qu’il y a aussi des Hémorroïdes !

Le temps passe, on prend des nouvelle du front dans les villes voisines, ça chauffe aussi, dans la ville N°1, une voiture avec trois Hémorroïdes, deux femmes et un homme, ont tenté d’en venir aux mains avec un camarade qui collait, étant seul, il a préféré fuir !

23h50 – Point sur la course !!!

Il ne reste que 10 minutes avant la trêve. On ne peut pas avoir de renforts, mis à part Cadet qui est tout seul, toutes les autres équipes sont 3 à 4 par voiture. On sait que l’équipe de Michel peut se diviser.
La Maman de Paris sont 2, mais abandonnent vite la course, ça fait 10 minutes qu’ils ne tournent plus.

Il est 23h54, il reste Cadet qui fatigue, nous, Michel et sa bande et les 3 Hémorroïdes.
On ne lâche rien, on recouvre ce qu’on peut, Cadet est exténué, il se concentre sur 3 panneaux sur 7. Les Hémorroïdes eux, font tout. Michel et sa bande en font 4 sur 7.
Nous, 7 sur 7.

23h56 – On s’active, mais ça va devenir chaud bouillant !

On est à un panneau, vers la forêt, on y voit Cadet qui nous dit qu’il jette l’éponge. On colle, on lui propose de mettre une affiche, il refuse, fais des ouain-ouains sur le fait qu’on a mieux bossé que lui, bref, on n’a pas le temps, on bouge !

Le panneau du centre-ville est crado-facho, on enlève ces merdes. On passe à la poste, idem. On revient à la forêt, idem. Mais cette fois, nos affiches sont arrachées… On recolle, il est 00h01.

Une voiture s’approche rapidement, se gare n’importe comment, 1 mec et 2 meufs en sortent en mode Cow-boy Racaille ! On est à 5 mètres d’eux, on allait retourner à la voiture, eux, arrachent et le mec gueule « M******** de mes couilles !!! Bande de cons, il est interdit de coller après minuit, il est minuit une ! » la nana ajoute « Fils de pute ! Aller vous faire enculer ! » assez discrètement, mais j’ai entendu. Je fais demi-tour, je m’approche d’eux, je suis à 3 bons mètres d’eux. Ils se mettent en position d’attaque, prêt à en découdre. Je fixe le mec, je reste silencieux. Ça commence à les inquiéter, il me regarde puis finit par me dire, après 30 bonnes secondes de silence « Bonsoir. »

Je lui répond « Bonsoir. Y’a un soucis ? »
– « C’est interdit de coller après minuit ! »
– « Et ? »
– « Bah ce que vous faite est illégal ! »
– « D’accord, merci pour l’info. »
Je ne bouge pas.
– « Aller, cassez-vous… On était là avant vous !!! »
– « Ça m’étonnerais bien. » Et en regardant un instant Camarade « Oh quoique, c’est pas faux, ça fait un bail que ça existe les fachos ! »
– « Tssss M******** de mes couilles… Allez jouer ailleurs… »
J’ai eu envie de dire un « Ben Voyons » comme leur gourou, mais, non, j’ai évité !
– « C’est ça, amusez-vous bien ! Bonne soirée ! »

Puis on s’est dirigé dans la direction opposée de notre voiture. On ne voulait pas risquer quoi que ce soit. Mais ils sont restés là pendant 10 minutes.
Ils ont tout de même repéré notre voiture, ils nous ont déposé un flyer de leur gourou sur le pare-brise.

Ils partent et nous on remonte en voiture.

00h20 – Qu’est-ce qu’on fait ?

On discute en voiture, est-ce qu’on prend le risque de re-coller ou bien on abandonne ? Pour l’instant on refait un tour de contrôle. Dès qu’on voit la tronche d’Hémorroïde, on l’enlève. Eux, ils arrachent 5 des 7 panneaux.

On laisse passer un peu de temps, il est maintenant 00h43, on fait attention, car il se peut qu’il y ait la police, mais il y a aussi quelques caméras. Deux panneaux sont « surveillés ».

On refait proprement les panneaux, en enlevant les raclures de chiottes et on recolle certaines.
On se tente de refaire celles qui sont près des caméras, tant-pis. On refait un tour, puis un second et un troisième ! Plus d’Hémorroïdes.

01h20 – On rentre, ou presque !

Il se fait tard et on est hors délais. On passe par le centre-ville et là, surprise, un panneau arraché, ces bouseux arrachent et laisse par terre, alors qu’il y a une poubelle à côté. On se décide de laisser propre et on va ramasser leurs déchets. Ils ont même taggué à la bombe « M******** tricheur, collent après minuit ! » c’est gamin !

On ne prend pas de risque, on ne colle plus. 3 panneaux sur 7 sont dans cet état.

Camarade me dépose vers le panneau qui est près de chez moi, il est toujours en état.

01h40 – Je suis seul et à pied ! Ou presque !

Je croise 4 potes, avec qui je grille une clope et discute. Ils sont unanimes, ils vont voter pour notre candidat ! L’un d’eux me dit que près d’une demi-heure avant, ils étaient environ 10 et ils ont vu les 3 Hémorroïdes, ils allaient vers le panneau, eux ils étaient à côter, ils ont vu qu’ils avaient des autocollants Z****** sur eux et qu’ils en ont collé de façon sauvage aux arrêts de bus. Ils étaient à deux doigts d’arracher nos affiches et les 10 ont commencé à mettre un coup de pression, les 3 n’ont pas fait les malins, ils ont détaler comme des lapinous !

02h00 – On y retourne !

Un des gars avec qui je parlais me dit « Ça te dit, on prend ma caisse et on fait le tour ? », je dis ok, on prend la route, on tourne, on constate que seuls 3 panneaux sur 7 sont arrachés.
Je lui propose de faire du boitage, je passe chez moi prendre des tracts et on déambule dans la ville à déposer des tracts dans les boites aux lettres !

Il est bientôt 3h, je lui dis on va arrêter, mais le gars est motivé, je lui rappelle qu’on est sanctionnable, il en a rien à secouer ! On continue ! On arrive vers un panneau qui est vers un lycée. On y voit les Hémorroïdes, on est devant le panneau « Poussez-vous, on vient pour arracher ! ».
– « T’es sérieux ? Bah vas-y, passe ! »
– « Tu bouges pas, je t’en colle une ! »
– « Non, c’est interdit après minuit ! »
– « Quoi ? Hein… Abrutit ! »
J’ai kiffé ma vanne ! Mon pote aussi. La fille qui était avec, lui dit :
– « Viens on bouge, laisses-les, je crois qu’il a un truc à la main ! »

Elle a vu son couteau ultra dangereux. Bon, c’était sa cigarette électronique, mais elle a eu peur !
Ils partent en nous faisant un doigt !

Nous, on les suit ! Ils ont remarqué, font des tours WTF comme nous l’autre jour puis se dirigent vers la ville d’à coter, on les laisses.

On décide de continuer à tourner. Il est maintenant 3h45. On se rentre. On discute, je fume une clope, on surveille, mais plus rien.

On a gagné !

Bon… Ok, je me doute bien que si vous n’êtes pas dans le même engouement, cet article est quasi insignifiant pour vous. Mais pour nous-autres militants, c’est intense.

On peut, en résumer, dire que les équipes des bobos-au-cul-cul sont des fachos extrêmistes, que les autres sont de petits joueurs, même l’équipe de Michel a vite abandonné !

D’ailleurs, petit truc drôle du jour, ces dernières 24h j’ai publié des Stories sur Facebook disant que j’allais voter M******** dimanche et devinez quoi ? Michel à mis plein de Likes et m’a même fait un message privé « Super Stef, je te soutiens à 100% ». J’ai bien rigolé !!!

Bon, maintenant votez dimanche, voyons ce que ça va donner, mais je m’attends à des surprises !

Aller ! Bisous !

Les Méthodes de la Macronie, ma vie de militant – Épisode 2

C’est parti pour la suite complètement dingue !

Bien bien bien… Si vous n’avez pas suivi le premier article, je vous invite à aller le lire ici : https://www.stefofficiel.me/les-methodes-de-la-macronie-ma-vie-de-militant/politique/

Aujourd’hui nous sommes le Mardi 5 Avril 2022 et hier, nous sommes allé coller à nouveau des affiches Jean-Luc Mélenchon. C’était calme, presque trop facile. On a re-collé par dessus Pécresse et une Macron.

Aujourd’hui les affiches n’avaient pas été recouvertes sauf à un endroit, je me suis donc empressé d’arraché la tronche de Pécresse !

Avant de vous raconter ma découverte de Merco-Man, je vais vous raconter d’autres choses !

La mairie aurait reçu une demande !

Selon mes sources, la mairie de ma ville aurait reçu une demande de visionnage des caméras de vidéo-surveillance, afin de déposer une plainte pour « Non respect de la liberté d’expression, d’informations et entrave à la démocratie » car nous aurions décoller les affiches de Macron et Pécresse 😂 La ville à refusé.

La mairie veut de la délation !!!

Selon mes sources toujours, la municipalité cherche de la délation et des preuves que des militants LFI aurait collé des affiches sauvages ! 😂

La municipalité aurait demandé à la Police Municipale de faire plus de rondes la journée afin de prendre ces militants en flagrant délit !
Une même demande est en cours auprès de la Police Nationale pour la nuit.
Ces militants collerait à priori là où il n’y a pas de caméras ! C’est ballot !

Bon, on ne va pas se le cacher, c’est bien plus important de chopper en flagrant-délit des colleurs d’affiches sauvages plutôt que de régler des problèmes de sécurité hein…

Le PCF et le PS sont-ils de mèche ?

Toujours selon mes sources, les militants du PCF pour le candidat Roussel collent des affiches avec des militants PS pour la candidate Hidalgo ! 😂

Mais ils ne sont pas d’accord de le faire, pour éviter toute bataille d’affiches, ils ont accepté de faire la tournée ensemble.
Les militants PCF ont tout de même demandé aux militants LFI de partager le panneau afin d’y laisser Roussel Hidalgo et Mélenchon ! 😂
Ces derniers ont bien entendu refusé !

Merco-Man le retour du retour !

Aujourd’hui donc, je suis à pied, quasiment en centre-ville, je vois un homme au loin, prendre une photo d’une affiche sauvage puis remonter dans sa voiture. En m’approchant, je remarque qu’il s’agit de la fameuse Mercedes de l’autre soir !

Impossible pour moi de voir le conducteur. Peu après, il passe à ma hauteur, le temps de me rendre compte que c’était lui, je regarde et il me rappel Michel (le prénom a volontairement été changé). Michel était sur le rond-point des Gilets Jaunes avec nous, au début où j’y était et bien avant que je rejoigne La France Insoumise.

Michel scandait avec nous « Macron Démission », je me dis alors que c’est pas possible, ce n’est pas Michel… Même s’il a un petit handicap, ce n’est pas pour autant qu’il a changer de bord et soutiens Macron et Pécresse.

Je rentre à la maison, début de l’enquête !

Cette histoire me travaille l’esprit, en quelques secondes, je me rend sur le compte Facebook de Michel et là, surprise, en photo de profil, la fameuse Mercedes, on y voit la plaque d’immatriculation, c’est bien lui.

Ce n’est donc pas un flic. Dû moins, pas à ma connaissance !

Il y a quelques mois de ça, je m’en souviens maintenant, il était à bord d’une autre Mercedes, les fenêtres ouvertes, avec une sirène de police à fond dans les hauts-parleurs de la voiture.

La question est, à quoi joue-t-il ?

Il est à mon avis paumé. Se faisant passer pour un flic l’été dernier dans sa voiture, aux dernières élections municipales à soutenir un candidat de « Divers Centre » soutenue par la députée LReM mais ils ne sont pas avec Macron… La mère du candidat « Divers Centre » nous a dit que, quand bien même sont fils candidat était soutenu par LReM il suit ce que dit Mélenchon et aime beaucoup ses idées…

Et on fait tourner les girouettes !!!!!

Mais que se passe-t-il dans ce monde de dingue ?

La radio, c’est terminé…

Correction prochainement…

Salut à toi, ouais je sais, ça fait énormément de temps que je n’ai pas écrit de billet ici. Plus d’un an de silence radio.

C’est par ce que j’ai eu quelques péripéties dans la vie, mais aujourd’hui j’ai décidé d’écrire ce billet.

Si vous me suivez, si vous me connaissez un peu, vous savez que l’animation radio est plus qu’une passion pour moi, c’est carrément une histoire d’amour, ouais, nan, ne m’en veux pas chérie, toi aussi je t’aime 😘 Bon, faut que je me trouve une chérie !

J’ai commencé à me passionner pour la radio vers mes 13 ans, début 2000, j’admirais avant tout ces voix, ces personnes qui nous faisaient rire et parfois pleurer. Ces personnes mystérieuses, que l’on a jamais vu, mais pourtant qui partagent notre quotidien. Réveillé tous les matins par la même bande de potes qui nous amusent en faisant les cons pour nous mettre de bonne humeur dès le réveil. Et il y a ceux qui nous ont accompagnés le soir, en nous parlant de musique, de sexualité, d’amour ou encore de politique. Bien évidemment, il y a aussi celles et ceux qui nous préparaient de la musique pour l’après midi, après l’école.

J’ai fais parti de ceux qui préférais écouter la radio plutôt que de regarder des séries US à la télé, trouvant ça moins intéressant.

Dans les années 70/80, il y a eu l’arrivée de la radio libre, sur les bandes FM et ses radios pirates ! Puis j’ai eu une chance inouïe, dans les années 2000, ça été le boom de la webradio, ses radios pirates et radios libres, tiens, ça ressemble étrangement aux années 70/80 !

J’ai donc sauté le pas, discutant entre passionné sur des forums et autre caramail et MSN de l’époque (oui, ) j’ai donc commencé à rejoindre RadioWaves une webradio pirate. Et de fil en aiguille, j’ai commencé l’animation, certes, de façon très amateur et très hésitant, mais j’ai été très bien entouré par d’autres passionnés !

Après avoir mis la radio en stand-by pour me concentrer sur mes études, je recherchais une radio d’accueil en 2010/2011, et mon ami Augier m’a parlé d’une radio dans la ville voisine ! Ni une ni deux, on s’est décidé, on a crée et animé une émission sur la musique électronique « Les Curiosités Électroniques ». Nous y avons fait de belles rencontres, dont BenH avec qui j’ai co-animer « Showtime ».

Mais, ayant des reproches à faire à la direction de « Radio Bord De Scène (RBDS) », ayant peur de la moindre folie radiophonique, avec Augier on s’est décidé, on allait créer notre radio !

En 2011/2012, on s’est attardé sur la création d’une association à but non lucratif. On a donc créer « Full Médias Inc. », et n’étant pas sur la même longueur d’onde pour la programmation antenne, on a décidé que cette association allait avoir deux radios, « Full Radios Hit&Club » et « Full TraX » sous le nom général de « Full-Radios ».

Très vite, nous avons été rejoint par d’autres passionnés, dont Jason qui avait sa radio, « SoundHits », qui est devenu « DreamHits » avant de devenir « Explos’Yves » sous le statut associatif « EXP Groupe ».

La vie faisant qu’Augier nous a lâchement quitté ce gros batard a trouvé l’amour et est parti profiter des papillons dans son bidon, « Full-TaX » ne pouvait pas être maintenue, « Full Radios Hits&Club » devenait fille unique, le « S » à Radio, n’avait plus de sens. Malgré la tentative de fusion à froid avec « Explos’Yves », ça sonnait comme incohérent.

Puis courant 2018/2019, on a décidé de stopper les flux de « Full-Radios » et d’ « Explos’Yves », en re-créant une nouvelle entité « XP Radio », comme « Expérience Radio » (radio qui existe déjà sous ce nom ailleurs en Île-de-France), « XP » comme le « Exp » d’ « Explos’Yves ». Cette dernière était très axé musiques des années 80 et actuels, et « Full-Radios » sur les Hits et sons Clubbing. Alors on a refait la programmation, des hits, des sons clubs, des musiques des années 80-90-2000 mais aussi des artistes locaux.

Je n’étais pas convaincu par le côté « tremplein de nouveaux talents », surtout par le côté « on accepte tout le monde sans distinction » que Jason soutenait. Mais ce dernier a sû me convaincre, tout en gardant la ligne fixée, on accèpte un maximum d’artistes, mais certains ne seront pas diffusables sur l’antenne. Il faut faire des choix !

« XP Radio » est donc devenu un tremplein de nouveaux talents.

Fin 2019, XP Radio est prête ! Prête à être lancée, des hits, des sons clubbing, des bons sons à l’ancienne des années 80, 90 et 2000, des nouveaux talents, un agenda d’interviews qui commençais déjà a bien s’organiser, une émission de lancement se mettait sur pied avec un live de 6 à 10h, un studio retapé pour l’occasion, bref, on était heureux !

Vous l’avez vu venir ? Non ? 2020 ! Oui, vous lisez bien, le lancement était prévu vers février/mars 2020, et ce fichu COVID nous a plombé le démarrage… Peu importe, on tente de se réorganiser durant le confinement. Lancement prévu en grandes pompes le 1er Juillet 2020.

Des invités, des interviews, dont une en Anglais (une prouesse pour moi, autant technique que linguistique), on s’est lancé. Malheureusement, Juillet… C’était par ce qu’on ne pouvait pas faire autrement, mais Juillet c’est avant tout les vacances, et les radios, bah c’est ancéphalogramme plat à cette période ! Quoi qu’il en soit, on est déterminé, on prévoit le forum des associations !

Mais que dis-je… La Municipalité a décrété que, cause COVID, seuls les associations sportives et culturelles pouvaient être présent au forum… Mais nous… On n’était ni l’un ni l’autre selon eux. Une grosse claque dans la gueule…
On avait aussi organisé, en septembre, un atelier, qui devait être le début d’une longue série d’aterliers sur le thème de la radio. Mais encore une fois, le sort s’acharne sur nous. La ville a inscrit la mauvaise date dans le bulletin municipal, ce qui nous a fait passé d’une quinzaine/vingtaine d’inscrits potentiel à cinq…
Ils ont fait un article sur nous, qu’on a dû retravailler pour eux car bourré d’erreurs et d’incohérences.

Bref, nous avions un local, tout préparé par rapport à la COVID, masques, sur-bonnettes uniques, distanciation, gel etc. Malgré tout, malgré que pas mal de monde voulait rejoindre l’association, la méchante COVID faisait peur, personne n’osait. Les quelques uns qui s’y sont avanturés, ont vite été démoralisés par les couvre-feux qui empêchait tout travail correct.
Étant une association, impossible de délivrer un certificat professionnel. Les mesures gouvernementales absurdes ont clairement plombés l’ambiance et la motivation des gens.
Pour autant, on n’a pas baissé les bras. On a fait des interviews, des lives et du contenu, la radio a été en nette progression, de façon constante, sans désamplifier. Un résultat bien meilleur que Full-Radios et Explos’Yves réunit !

Fin 2020, je me suis séparé de la mère de mes filles, venant perturber cette dynamique.

Tenant la radio à bout de bras, d’un côté, une audience montante et incroyable, de l’autre, une absence de membres et de participants.

Les différentes mesurettes du gouvernement incapable, incapable car ce gouvernement a totalement oublié les associations dans ses mesures, nous laissant coincé entre les particuliers et les professionnels.

Septembre/Octobre 2021, on décide d’arrêter les frais. On programme donc l’arrêt définitif d’XP Radio et d’XP Radio Association.
Le 15 Janvier 2022, dernière émission en live avec le DJ Mathieu Lemar, DJ résident d’XP Radio.
Le 30 Janvier 2022, fin des services Web d’xpradio.fr.
Le 09 Février 2022, dernière heures du flux d’XP Radio.
Le 01 Mars, dépôt de la dissolution de l’association.
Le 31 Mars, fin du débarassage et de la revente du matériel et du démentellement du studio.

Mais pour autant, je ne compte pas arrêter la radio, je pense chercher une nouvelle radio d’accueil, ailleurs, et peut-être même de façon professionnelle si mes compétences me le permettent.

Comme je vous le disait, il y a 10 ans, lorsque nous avion démarrer Full-Radios, nous avons été soutenue par Ecstatic Playground, une association qui avait des groupes de musiques, groupe qu’on a mis en avant. Durant notre périple, cette association qui cherchait un local pour s’installer et bosser sur ses ateliers, on voulu faire de la « collocation », très vite, ils ont voulus investir, financièrement, car ils avaient des subventions, nous non. Petit à petit, ils ont pris tout l’espace que l’on avait obtenu, avant de partir du local, ils ont bien décidé de nous foutre un gros coup de poignard dans le dos. Certains ont modifié le planning ci-dessus pour laisser entendre qu’au 31 Janvier nous aurions vidé notre studio, mettant la pression directement pour qu’il n’y ait pas de repreneur, pour qu’on dégage très vite car ils avaient un projet avec une autre asso. Biensûr, on n’avait aucun intérêt pour eux alors, oust ! Dehors les bouseux qui font de la radio bénévolement, vous n’êtes que 3 ou 4, nous on est 10 millions, nous on bosse (tiens, on dirait mon ex…), bref, on est boutés comme des mal-propres alors qu’on a toujours été à la cool avec eux, les laissant prendre l’espace nécessaire pour leurs activités.

Ils sont prêt en plus de ça à nous racheter le matériel de la radio, que c’est généreux, mais pas plus cher que la valeur de l’argus, bah oui, faut pas déconner les bouseux amis, votre matériel de merde radio on s’en servira pour des activités, mais on ne veut pas y mettre le prix… Plus de 3000€ investis à l’origine sur le matériel sono, ils ne voudront même pas mettre plus de 1000€, et encore… Une pipe, 100 balles et un mars, voilà ce que l’on devrait faire ! Alors c’est sans état d’âme que je leur dit d’aller se faire foutre, bien entendu, je ne met pas tout le monde dans la même litière, certains chez eux sont des amours, et se reconnaitront en lisant ceci.

Mais gardons un côté positif et remercions les XP Talents qui nous on fait confiance, avec qui on a fait de belles rencontres, comme Polder, Jack Art, Bleu Minuit, Plump mais aussi Myke Vangout !

Les Méthodes de la Macronie, ma vie de militant

Salut à toi, je vais te conter ma vie de militant pour cette journée du 30 Mars 2022 !

Je n’ai pas corrigé ce texte, peut-être que je le ferais plus tard !

Si nous nous connaissons, il est fort probable que tu saches que je milite pour la France Insoumise, l’Union Populaire et plus exactement pour l’élection de Jean-Luc Mélenchon.
Bon, il n’est pas question de parler des idées ici mais plutôt de rapporter un constat fait sur le terrain.

Avant toute chose, je ne suis pas étonné des méthodes employés par la Macronie mais de le voir de ses propres yeux, c’est encore plus édifiant !

Ce soir, Mercredi 30 Mars 2022, comme beaucoup d’autres jours ces derniers temps, nous sommes actifs pour coller des affiches de Jean-Luc Mélenchon pour les élections présidentielles 2022 !

Nous nous sommes mis d’accord avec les équipes PCF, du candidat Fabien Roussel, pour ne pas re-coller par dessus eux et inversement. Sur les panneaux d’affichages publics, s’ils ont collé leurs affiches, nous collons à côter, si tout le panneau est recouvert, nous recouvrons qu’une partie de celui-ci afin de laisser de belles affiches Jean-Luc Mélenchon et celles de Fabien Roussel. C’est bien entendu carte blanche si l’ensemble du panneau est aux couleurs de Zemmour, Pécresse, Macron ou encore Hidalgo ! Il n’y a aucun affichage Le Pen ici !

Ces derniers temps nous voyons fleurir des affiches Zemmour, Macron et Précresse. Alors, vous vous en doutez, on remplace par Jean-Luc Mélenchon !

17h30 – Ronde habituelle !

Ce soir, vers 17h30 nous nous décidons, avec un camarade LFI (La France Insoumise) de faire une session de collage ! Nous faisons donc le tour de la ville, en voiture, avec notre sceau de colle et nos affiches. Nous avons fait tous les panneaux de la ville, certains étaient recouvert à 100% de Roussel, on a donc, dans la majorité des cas, partagé l’affichage.

Vers 19h15 on se décide d’arrêter et de se rentrer manger ! Vers 20h00, mon camarade me téléphone et me dit « Oh Stef, tu ne vas pas me croire, il y a une affiche Macron en bas de chez toi ! » (Sur le panneau près de chez moi ndlr.)
Ni une ni deux, il me propose de sortir tranquillement vers 21h30/22h !

Banco ! Le temps de manger, de passer un coup de fil et de me préparer et hop, on y retourne !

22h00 – On y va !

De retour en voiture, on arrive donc au panneau près de chez moi et effectivement, il y a la tronche de cake de Macron ! Alors, on prend notre colle, la brosse et les affiches et on recouvre.
Direction les autres panneaux (il y en a 7 sur la ville), rien à signaler sur le second de notre parcours, puis RAS sur le troisième, le 4ème vers la poste, on voit 3 affiches Macron…

Bon, brosse, colle, bim bam boum, un beau panneau 100% Mélenchon. On part, vers le 5ème, idem ! Macron ! Non, hors de question, on fait quelque chose de propre, on y met du Mélenchon !

On se dirige vers le 3ème de tout à l’heure et là, surprise, on voit une affiche de… Oui !!! Macron ! Alors, non, on n’en veut pas, on recouvre.

Là, des mecs qui étaient au Barber Shop dont le patron, qui sont morts de rire, qui nous filment (sûrement un Snapchat ou quelque chose comme ça) et nous disent, pendant qu’on colle, tout en étant bidonnés « Mais vous êtes des tueurs les gars, les Macrons sont passés il n’y a même pas 10 minutes, et vous, vous re-collez déjà, TROP FORT !!!! Bravo ! »

Je ne vous cache pas que ça motive encore plus. Et c’était vrai, la colle sur les affiches Macron était bien fraîche !

23h45 – On a fini ! Ou presque !

Il est bientôt minuit et on a tout recouvert, on se dit, on va se rentrer tranquillement. Mais mon camarade me dit « On re-fait un tour de contrôle ! », ok, c’est parti !

Rien à signaler, tout est en ordre, alors il me dépose chez moi, il est 00h10, on est déjà le 31 Mars !

00h15 – WTF !!!!!????

Minuit quinze, le téléphone sonne, maman est prêt de toi, il faut lui dire… Pardon, je divague !
C’est Camarade « Stef !!! En bas de chez toi, il y a à nouveau Macron mais aussi Pécresse !!! »

Nan mais ils se foutent de nos gueules ? Ils s’y mettent eux aussi ???

Bon, je descend et on re-fait un tour de manège !

00h20 – De retour sur les routes de la ville !

On arrache les affiches Macron et Pécresse sur le panneau N°1 et on re-colle Mélenchon, le Panneau N°2 RàS, le N°3, RàS, on arrive au N°4, à la Poste et là surprise, un nombre inconnu de mecs dans un mini-van foncé partent du panneau d’affichage, on se gare et fait mine de retirer des thunes au distributeur, ils partent et on voit Macron et Pécresse ! Alors, on enlève délicatement les affiches pour laisser les nôtres toujours en dessous puis on en re-colle une qui a été abîmé !

Direction le N°5 qu’on voit au loin, ils sont dessus ! Une fois partis, on fait pareil, on arrache Macron et Pécresse, et on re-colle Mélenchon !

Direction le N°6, mais on re-passe devant le N°3. Surprise, on s’arrête au loin, 3 mecs entre 30 et 55 ans, sont en train de coller Macron ET Pécresse ! Oui oui, vous lisez bien, ils collent pour Macron ET Pécresse !!!

Là, on est interloqué, c’est quoi ce bordel ! On laisse les mecs partir, nous on y va, on décolle proprement et on refait !

Direction le N°7, on les laisses faire le N°6, on refait proprement le N°7 et on se dirige au N°6. Idem, Macron et Pécresse.

On revient vers le N°1, qu’ils ont déjà recouvert de Macron et Pécresse (ouais là c’est le jeu du chat et de la souris !), mais cette fois, ils ont arrachés nos affiches avant de mettre les leurs, on décide de se la jouer technique ! On arrache leurs affiches et on les suits, on ne re-colle pas pour l’instant !

De retour vers la Poste, bim ! Macron Pécresse, on voit le mini-van au loin, on arrache, on laisse !
Puis on continue de panneaux en panneaux, ils arrachent nos affiches, collent Macron et Pécresse, on arrache !

Il reste au moins le panneau N°1 qui n’est pas fait, on se décide d’y aller !

01h20 – Ils changent de méthode

Une belle Mercedes classe A nous prend en chasse, à son bord un Macroniste, de sexe masculin, âgé d’environ 30 ans, seul.


Camarade me dit :
– « On est suivi ! »
– « Non !? T’es sûr, on n’est pas dans un polar !!! »
– « Si si, j’ai bien l’impression, depuis le centre-ville, il y a la merco derrière nous… »
– « Ok, on va voir, tourne à droite »
– « Toujours là… »
Et on commence à faire des tours totalement WTF, la Mercedes, nous suit !

On s’enfonce dans les quartiers pavillonnaires, on l’amène à un cul de sac, il s’en rend compte, il arrête le suivi. Nous on passe derrière lui, il nous voit et se remet à nous suivre.

On commence alors à faire d’autres tours totalement WTF, on l’amène même dans la ville d’à côté. Le mec nous traque, on ne connait pas ses intentions, on reste méfiant. On le sème et revient dans la ville initiale.

On refait un tour de contrôle, plus aucune affiche, tout est arraché. Camarade me propose de me déposer à la maison et de remettre ça à plus tard, demain, il est déjà 2h00 !

02h05 – Qui qui c’est qu’on croise en ville ?

Et voilà, Merco-man le retour ! Le voilà, il est arrêté, il sort juste une main, nous fais signe de s’arrêter. La dégaine laissait croire à une habitude « d’interpellation » d’un flic. L’autre main dans sa veste. On décide de faire comme si de rien était, on continue notre route.

02h13 – La suite à pied et en solo !

Camarade me dit « On ne va pas tourner des heures, je te dépose et rentre ! ».
Il me dépose à proximité de chez moi, je me décide donc d’aller, seul, à pied, vers le panneau N°1 afin de finir le travail et arracher Macron et Pécresse !

Et là, dans la nuit noire et obscure, obscure et sombre, non Isabelle ne s’est pas cogné contre les murs, mais la Mercedes revient, elle se dirige vers moi. J’arrive à me transformer en un fantôme, il me perd de vue. Je le voit, il se gare et se met à guetter le panneau N°1, tel un chien de garde. Dans l’obscurité, difficile de déterminé s’il s’agissait d’une sacoche pour homme qui arrivait à la ceinture ou si c’était un étuit à pistolet à la ceinture. L’homme paraissait avoir entre 28 et 34 ans, sa démarche ressemblait à celle d’un flic fan de zèle !

Je l’observe au loin, il guette, ça fait 20 minutes. Il se dirige vers l’affiche, il remet bien les affiches Macron et Pécresse. Puis, il est 2h40, il se décide d’aller à sa voiture. Et il attend, tous feux éteint. Il démarre, sans allumer ses feux et s’en va enfin.

Ni une, ni deux, je m’empresse d’arracher les dernières affiches. La mission est accomplie.

03h00 – Une Mercedes à l’approche, je suis seul.

Il y a clairement peu de voitures dans les rues, c’est la Mercedes qui revient, je la reconnais au loin avec ses phares xéon, je me cache non loin, dans un local poubelle.

Il s’arrête et sort de la voiture.
– « Putain… Ils font chier… Communistes de merde… »

Je ris intérieurement, mais c’est de courte durée. Je ne remarque plus rien à la ceinture. Il sort son téléphone et dit :
– « Allô ? Ouais, il y en a un qui est passé, il nous a arraché… Non, je ne voit aucun individu à proximité. Non, personne. Bah laisse tombé, on reviendra plus tard… Mais ils font chier, c’est pas ça la démocratie ! »

Ce qui se passe ensuite, en plus du terme « individu » me laisse penser que c’est un flic…
– « Tu m’étonnes, ça mérite du flash-ball dans les yeux ça… J’avorte, je rentre, toute façon, il doit être à pied et j’ai pas trop envie de tomber dans une embuscade dans la cité ! »

03h15 – Je rentre chez moi !

Il s’en va et moi je me dirige vers chez moi, j’appelle Camarade et lui raconte dans les grandes lignes, il est inquiet et me conseil de faire attention à moi. Me voilà à la maison à rédiger cet article !

Bon, vous en pensez quoi ?

Créer une radio associative libre et open source est-ce possible ? – [Partie 7] – On change de nom !

Et bien me voilà de retour pour un nouvel article, la suite d’une série commencé il y a quelques années, je retrace la création de notre radio associative !
Et là en 2020, après 8 ans, nous avons décider de fusionner l’association Full Médias Inc. et l’association de la radio de la ville voisine Explos’Yves Radio et son asso EXP-Groupe, il nous a fallu trouver un nouveau nom de radio et d’association.

Mais en réalité ça ne s’est pas fait en quelques semaines puisque nous étions potentiellement prêt à démarrer l’activité début Mars 2020, et devinez quoi ? La COVID-19 est arrivée ! Tada ! Du coup, nous avons patienté et décider de repousser le lancement au 1er Juillet 2020. Mais en réalité, depuis 2018, Full-Radios et Explos’yves Radio tournaient au ralenti, c’était plus ou moins volontaire, nous avions déjà évoquer de s’allier, car quand on s’allie, on nettoie ! 😀

Du coup nous avons décider de continuer les radios en programmant leurs fins à chacune et en créer une nouvelle pour mieux ancré l’identité de cette radio nouvelle !

Full Médias Inc. et EXP-Groupe en fusion, ça donne XP Radio Association et la radio, XP Radio, tout simplement. Mais pourquoi ce changement me diriez-vous ?

Ouais d’abord, pourquoi changer de nom pour faire la même chose ?!

Pour plusieurs points. L’un des premiers aspects, c’est qu’on en avait un peu marre de présenter la radio « Full-Radios » qui est devenue une seule radio depuis deux ans environ et qui n’avait plus de sens avec un « S » à la fin, ce qui nous valait des questionnements, légitimes, mais relou à expliquer au quotidien… Full-Radio étant déjà pris comme nom de domaine, ça n’aide pas…
Et puis, on en avait aussi marre de présenter « Full-Radios » et avoir des retours du genre « Ah bah j’ai cherché Full Radio Association mais j’ai pas trouvé » ou encore « C’est Full Média Radio c’est ça ? » ou bien « Ah ! Vous êtes le Président de Full association » pour terminer les phrases par « et je ne vous ai pas trouvé » ou « et je suis tombé sur le site [de l’asso ndlr.] et j’ai pas trouvé où écouter » etc. etc. etc. à croire que c’est si compliquer d’utiliser internet…
Sans parler des gens qui ont été voir « le site de la radio » -> le Facebook…

C’est pas un putain de site, merde ! Faut le dire à un moment !
— Je me calme, je me calme —

Mais bon… C’est pas aux gens de s’adapter, c’est fouillis, on va y remédier !

On décide donc de fusionner nos deux associations, administrativement, EXP-Groupe est dissout et Full Médias Inc. change de nom, mais ça reste une fusion.

L’association est donc « XP Radio Association » et la radio « XP Radio« , comme ça « XP » on le prononce à la Française, pas d’erreur, pas de « fule » comme avec « Full »… pas de « Full Média Association », pas d’erreurs de prononciation. « XP » comme « Expérience », ce sont aussi deux lettres « abstraites » internationales.

On voulait aussi se re-concentrer au sein de l’association, on a eu tendance à s’éloigner du sujet en cherchant trop de logiciels Libre et Open-Source, ce qui a fait fuir certains membres…

À ce point là ???

Oui, quand on commence à utiliser des logiciels qui ne sont pas ergonomiques, tout en anglais sans traduction, non-user-friendly, à un moment, c’est normal. Avec du recul, si je dois rejoindre une asso de radio qui fonctionne comme on fonctionnait, je me barre, même en étant un gros geek !

Alors on se recentre sur l’utile. Il y aura du Windows ou du Mac et du logiciel propriétaire tant qu’il n’y aura pas de logiciel aussi pratique sur Linux. Dès qu’il y a, on y passe progressivement.

Par exemple, je viens de découvrir Linux Show Player qui devrait, à terme, remplacer Jingle Palette sur le PC à dalle tactile, en espérant que le Linux soit bien compatible et réactif au tactile !

Jingle Palette [Windows — Logiciel Propriétaire]
Linux Show Player [Linux — Libre Open-Source]

Mais avant, je me fais la main dessus avant de le proposer aux membres.

En ce qui concerne la radio en elle-même, l’axe principal est la radio. L’animation, peu importe son niveau, amateur ou pro, le but est de s’amuser et s’améliorer.

Par contre on garde notre identité de base, l’accent est mis sur les artistes locaux / jeunes talents, qu’on appelle modestement les XP Talents ! Et l’absence totale de pub*, sur le site comme à l’antenne. Concernant le site, idem, nous voulons une expérience utilisateur digne de ce nom, pas d’affichage de cookie Google, Facebook, Instagram, etc. Et le site, n’est qu’un « gros player » amélioré. Fini les fioritures, fini WordPress, le but ultime est que le visiteur arrive sur un gros lecteur audio, puis ait la possibilité de voir d’autres contenus associés, plutôt que l’inverse.

*Pas de pub :
Je précise, pas de pub tout court, sauf, le cas échéant, pour une association, un club ou un commerce local qui a besoin de communiquer sur un temps court et définit. Mais nous préférons aller vers une forme de « contenu sponsorisé » plutôt qu’une publicité en tant que telle, sous forme de spot publicitaire !
Nous préférons travailler un contenu d’échange radiophonique et partageable plutôt qu’une pub en boucle. C’est du Gagnant-Gagnant !

Ça reste de la pub non ?

Dans l’absolue, oui. Mais là, on travaille la chose de façon à ce que ce soit une « pub amélioré ». Il est préférable pour tout le monde que ce ne soit pas la classique pub « Viendez chez nous, car c’est nous qu’on est les meilleurs ! » mais plutôt une forme d’interview (l’idée est encore à travailler) ce qui permet de découvrir le commerce ou l’activité etc. Mais bien entendu, pour un événement ponctuel qui a besoin d’un large champ de diffusion, un spot publicitaire peut être effectué, par exemple, une manifestation sportive où l’on cherche à attirer du monde !
On se limite juste à des cas très spécifique pour éviter de polluer l’antenne par la pub.

Je vous invite à lire l’article de notre blog su ce sujet, ici !

Donc, on change de nom, mais ça a apporter son lot de travail. Il a fallu repenser les visuels, Flyers, Bâches, Banderoles etc.

Le site aussi a été repensé et surtout créer de A à Z, petit point technique pour les connaisseurs-euses :
– Le site est en PHP/jQuery/Ajax ;
– Certaine parties gérés via NextCloud* ;
– Les Podcasts sont uploadés grâce à NextCloud* ;
– On auto-héberge quasiment tout ;

  • *Si ça intéresse des gens, je ferais un article très geek là dessus ! N’hésitez pas à le dire dans les commentaires !

Nous avons fait une émission de re-lancement au 1er Juillet 2020, près de 6h d’antenne avec des interviews et micros-trottoirs qui s’est clos par une session de mix, le tout en direct.

Et donc tout ça en plein COVID-19, alors, le 1er Juillet n’a pas été pris au hasard, nous voulions re-lancer la radio mi-Mars, mais c’était en plein confinement, nous avons préféré attendre voir comment allait évoluer la situation. Finalement, dé-confiné en Mai, ça nous a laissé un peu moins d’un mois et demi pour planifier les 6h d’antenne, s’organiser avec la venue d’un groupe, Plump, l’enregistrement à distance et la traduction de l’interview du groupe Anglais, Apollo Junction, mais aussi l’enregistrement et le montage des micros-trottoir en amont, la venue et l’interview en direct de Integraterre, et la mise en place et préparation des DJ’s, pas mal de boulot en sommes !

Dans la foulée, nous nous sommes placé sur le créneau de Tremplin des nouveaux talents, que nous appelons désormais les « XP Talents ».

Vous êtes un artiste, vous voulez être diffusé sur XP Radio, vous avez vos sons, des visuels, une biographie complète etc. Et bien contactez-nous ici tout est écrit en bas de page !

Et bien nous voici sur une bonne voie, en constante évolution, bien plus qu’avec nos anciennes radios respectives, alors on est content ! Content de travailler, même bénévolement, plusieurs projets sont en cours, mais ça… Ce sera pour de nouveaux billets !

Voici quelques photos du studio !

<< Partie N°6 – Partie N°8 >>

Les Hashtag

Ah les Hashtag, vous savez, c’est ce mot qui est utilisé à tout bout de champ sur les réseaux sociaux et qui commence par un # qui est un Croisillon et non un Dièse ♯ ce qui est différent. Du coup vous comprenez pourquoi ce que l’académie Française préconise de dire à la place de « Hashtag » est inapproprié, « Mot-dièse »… Voilà voilà !

Bref, vous savez déjà ce que c’est, ce petit mot permettant d’avoir une fonction paratextuelle, permettant une didascalie ou un trait d’humour ou même d’humeur, faut-il déjà bien savoir l’écrire.
Alors, oui je vous entend déjà tous me dire qu’il n’y a pas de bonne manière d’écrire un Hashtag, on écrit si on veut !

Dans l’absolue, oui, ici je vais donc revenir sur une forme de lisibilité, aussi bien pour nos yeux que pour les lecteurs d’écrans de celles et ceux qui n’ont pas d’yeux fonctionnels !

Peu importe la manière dont vous écrivez les , ils seront enregistrés en base de donnée (BDD) de la même manière (du moins, pour tout réseau social qui se respecte — ou pas).
Prenons par exemple le Hashtag « vacances », à gauche la façon dont il est écrit, à droite, la façon dont il est en base de donnée :

  • #Vacances — vacances
  • #vacances — vacances
  • #VaCaNcEs — vacances
  • #VACANCES — vacances
  • #VacanceS — vacances

Etc.. Vous voyez donc qu’il sera forcément intégré en base de donnée en minuscule.
Notez que certains ne suppriment pas les accents, ce qui fait que l’on peut avoir deux différent avec le même mot, exemple avec « Wikipédia » :

  • #Wikipédia — wikipédia
  • #wikipédia — wikipédia
  • #Wikipedia — wikipedia
  • #wikipedia — wikipedia

D’autres retireront l’accent, ce qui n’est pas forcément une bonne raison du fait que le 1er « Wikipédia » est utilisé par les francophones et le « Wikipedia » par les autres en fait ! Et du coup, pour certains, il sera inscrit comme ceci en base de donnée :

  • #Wikipédia — wikipedia
  • #wikipédia — wikipedia
  • #Wikipedia — wikipedia
  • #wikipedia — wikipedia

Petite parenthèse, je ne trouves pas ça judicieux, mieux vaut garder l’accent et comparer avec une fonction d’équivalence et proposer des hashtag qui pourraient correspondre, enfin bref !

Il ne faut pas confondre Hashtag, tag et mots-clefs (keywords).
Mais pour ça, vous trouverez sûrement en cherchant un peu, Qwant est ton ami !

Mais alors, pourquoi tu dis « bien écrire » le hashtag s’il est toujours pareil en base de donnée ???

C’est vrai, on pourrait se poser la question. Pour être plus précis, il y a plusieurs tables dans la base de données, celle qui détiens ton message :

Mon chanteur préféré est sur édia c’est génial !

Celui-ci est, à quelques détails près, inscrit tel quel (oui, car en vrai il est encodé, et ressemble à un machin comme ça : « Mon chanteur pr&eacute;f&eacute;r&eacute; est sur &eacute;dia c\’est g&eacute;nial !« ) et dans la table des hashtag il y aura juste « wikip&eacute;dia ».

Des tables, des bases de données, je ne comprends plus rien… Tu peux m’expliquer, mais fais simple hein !

Oui, oui, pas de soucis.
Vous avez déjà utilisé Excel ou un tableur du genre ? Oui, bon, dites-vous que le fichier Excel que vous enregistrez c’est ça la base de donnée, elle correspond à un projet (un site pour la BDD). Dans ce fichier vous pouvez créer plusieurs onglets contenant tous des tableaux différents, indépendants et communicants ! Et bien ces « onglets » dans une BDD on appelle ça des Tables. Voilà.

Bien, revenons à nos brebis !

Si vous écrivez un trait d’humour ou d’humeur, vous aurez un Hashtag simple :

« Encore une journée à rester au lit car il pleut, c’est énial… »

Bien entendu, vous pouvez compléter par des mots-clefs utile :

« Encore une journée à rester au car il , c’est énial… »

Ici, on est dans du simple mots-clefs, l’écriture est bonne. Par contre si vous vous mettez à faire des en mini phrases, ça devient plus compliqué.
Par exemple, si vous voulez dire qu’il pleut, que c’est une journée à rester au lit, vous pouvez faire ceci :

« Et voilà, il pleut éeAuLit »

Ou bien avec le fameux « Balance ton porc » comme on a connu il y a quelques temps afin de se retrouver dans un mot clef quasi unique !

« Mon patron m’a fait des avances pour que j’évolue…  »

Et bien vous remarquerez ma façon de l’écrire, c’est ce qu’on appelle de l’écriture en CameL (en Chameau, pas les clopes !) car il y a des « bosses », les premières lettres de chaque mots sont en majuscule. Imaginez sans :

« Et voilà, il pleut éeaulit »
« Mon patron m’a fait des avances pour que j’évolue…  »

Alors là, c’est facile, vous l’aviez lu avant ! Mais si je vous dit le Hashtag :

« Il faut absolument suivre ce Hashtag  »

C’est compliqué pour vos yeux et votre cerveau, vous avez mis un peu de temps à le déchiffrer ! Alors qu’en CameL :

« Il faut absolument suivre ce Hashtag  »

Pour nos yeux c’est déjà bien plus simple, mais aussi pour les personnes ayant une déficience visuelle, qui utilise des lecteurs d’écran. Les lecteurs d’écrans sont des logiciels qui retranscrivent le contenu écrit en audio, il lira alors :

« Il fait absolument suivre ce Hashtag, Tag, lelabodestefleblog »

Alors qu’en CameL, la plupart liront :

« Il fait absolument suivre ce Hashtag, Le Labo De Stef Le Blog »

C’est nettement mieux ! Certes, ce n’est pas toujours optimal, mais pensez à bien formater, ça permet aussi d’éviter les erreurs surtout si des lettres se répètent !

Même si au final « c’est pareil » pensez que ce que vous écrivez sur la toile est à destination d’un maximum de personnes, déjà que les personnes en situation de handicap sont souvent mis de côté, faites ce petit effort au quotidien pour leur permettre de mieux vous comprendre !

C’est entre autre pour ça que lorsque vous publiez quelque chose publiquement, pensez aussi à faire un effort d’orthographe, si vous êtes mauvais en orthographe, perdre quelques secondes pour bien écrire au début vous aidera à progresser et écrire de mieux en mieux. Je vous dit ça par expérience !

Alors bien entendu, du coup, cet article est très peu adapté aux lecteurs d’écrans !

Recycler ses vieux smartphones

Soit je suis beaucoup trop geek, soit c’est normal, mais je ne sais pas pour vous, mais pour moi, j’ai un tiroir de mon bureau dans lequel il y a… DES VIEUX SMARTPHONES !

Vous savez, lorsque vous avez un téléphone, que vous en changez pour la gamme du dessus ou qui a l’écran cassé et que vous mettez ce dernier dans un tiroir « au cas où » ! Et bien c’est mon cas.

Et du coup, je me suis posé la question de « Que faire avec ces smartphones » car ils sont en état de marche, c’est juste qu’ils sont soit vieux soit qu’esthétiquement ils ont des soucis, écran fissuré, objectif d’appareil photo défectueux, éraflures, prise Jack non fonctionnelle, micro, haut-parleur ou écouteur HS, sinon il s’agit d’un problème de batterie.

Ce que j’ai dans le tiroir :

  • 1 Samsung Galaxy S3 :
    • Batterie fatiguée ;
  • 2 Samsung Galaxy S4 :
    • Batteries HS pour les deux ;
  • 1 Samsung Galaxy A7 :
    • Écran qui scintille ;
    • Prise Jack HS ;
    • Objectif arrière abîmé (photo avec un gros voile blanc) ;
  • 1 Samsung Galaxy S7 Edge :
    • Antenne GPRS/2G/3G/4G HS ;
    • Plusieurs fissures sur la face avant et arrière ;
  • 1 Samsung Galaxy Note 8 :
    • Nombreuses fissures des deux côtés ;
    • Impactes sur l’écran ;
      • (Il a fait une chute sur des gravillons…)
  • 1 Samsung Galaxy S8+ :
    • Quelques fissures ;
    • Déclaré comme « volé » par Free… ;
  • 1 Nokia N8 :
    • C’est pas Android mais du Symbian >_<
    • Tactile d’un autre temps ;

Bon, ils sont tous sous Android sauf le Nokia N8, je ne sais pas trop pourquoi je le garde d’ailleurs celui-là… Mais il est là, en parfait état de fonctionnement, juste hyper lent pour être un smartphone 2018 !

Les smartphones sont des petits ordinateurs et Android c’est du Linux, donc le champ des possible peut être infini !

Voyons un peu les aspects techniques de ces smartphones !

Le Samsung Galaxy S3 :

  • Processeur : Processeur Eynos Quad Core 1,4Ghz
  • Mémoire : 16 Go
  • RAM : 1 Go
  • Appareil photo : Arrière : 8 mégapixels, autofocus, flash, vidéo 1080p et Avant : 1.9 mégapixels
  • Android CyannogenMod
  • WiFi Edge|Edge|3G+|Compatible NFC
  • Écran tactile capacitif, 1280 x 720 pixels Super AMOLED HD, 4,8 pouces (12,19 cm) 306 ppp
  • Sortie : 2012

Les Samsung Galaxy S4 :

  • SoC : Version GT-I9505 Qualcomm Snapdragon 600 (APQ8064T)
  • Processeur : GT-I9505 4 cœurs Krait 300 (ARMv7) à 1,9 GHz
  • Mémoire : 32 Go
  • RAM : 2 Go en LPDDR3
  • Android 5.0.1 Lollipop
  • Sortie : 2013

Le Samsung Galaxy A7 :

  • Processeur : Quad-core 1.5 GHz Cortex-A53 & quad-core 1.0 GHz.
  • Mémoire : 16 Go
  • RAM : 2 Go
  • Android 4.4.4 KitKat
  • Sortie : 2015

Le Samsung Galaxy S7 Edge :

  • Processeur : Exynos 8890 Octo-core 2.3 GHz
  • Mémoire : 24 Go
  • RAM : 4 Go
  • Android 6.0.1
  • Sortie : 2016

Le Samsung Galaxy Note 8 :

  • Processeur : Exynos 8895 Octo-core 2.3 GHz
  • Mémoire : 64 Go
  • RAM : 6 Go
  • Android 8
  • Sortie : 2017

Le Samsung Galaxy S8+ :

  • Mémoire : 64 Go
  • RAM : 4 Go
  • Android 7.0 Nougat
  • Camera arrière : 12 MP
  • Sortie : 2017

Déjà, rassurez-vous, seuls les Nokia N8, Galaxy S3 et Galaxy A7 sont les miens, les autres c’est de la récup’ de mon entourage principalement !

Je me suis donc demandé ce que je pouvais en faire, j’ai donc fais une petite liste que nous allons essayer :

  • Un Baby Phone ou caméra de vidéo-surveillance ;
  • Un disque dur externe ;
  • Un dictaphone ou enregistreur numérique ;
  • Un serveur web ;
  • Un Cloud ;
  • Un appareil photo / GoPro-Like ;
  • Un GPS ou SportTracker ;
  • Un auto-radio ;
  • Une console de rétro gaming ;
  • Une chaîne Hi-Fi numérique ;
  • Une Android TV ;

Bien, on voit qu’en terme de stockage nous avons 16, 24, 32 ou 64 Go et pour comparaison, le serveur où il y a ce blog, n’a que 20 Go de stockage, autant dire que même 16 Go est tout à fait suffisant pour ce que nous allons tenter de faire !

Note : Depuis, je me suis auto hébergé, ce serveur a 1To, donc à l’aise Blaise !!!

La RAM tourne entre 1 et 6 Go et les processeurs ont entre 4 et 8 cœurs, ce qui n’est pas trop mal.


Je vais aussi parler des inconvénients, mais d’entré de jeu, sachez que tout ce qui est cité au dessus est faisable et bien plus encore bien entendu.

La majorité des soucis rencontré sont dû au fait qu’il y ait une batterie. En effet, cela signifie qu’il est nécessaire de le mettre en charge régulièrement ou d’adapter l’appareil à une charge continue. Pour la majorité il est possible de brancher un câble USB et de le laisser brancher sans batterie. Nous allons aussi voir qu’une batterie peut être en fait très utile sur nos projets. Mais c’est aussi dû au fait que les applications sont gourmandes et les smartphones… Vieillissent mal, je suppute que c’est volontaire… **Obsolescence Programmée** !

  • Le Baby-Phone ou caméra de vidéo-surveillance :

Quelle idée de faire des gosses aussi ?!

Hors de question d’utiliser l’appel visio, ni d’utiliser Skype et encore moins Facebook Messenger, non, ne soyons pas fous, nan mais je dis ça, car il y en a qui le font ! Est-ce qu’il existe une application qui utilise le réseau local pour faire ceci ?

En libre et open-source : Je n’en ai pas trouvé.
En logiciels propriétaire il en existe, cependant, les différents blogs, sites et forums que j’ai pu lire, datent et ne sont pas très optimistes. Le seul qui fonctionne et que j’ai pu testé ne faisait qu’au mieux du stream de 10 à 15 images par seconde en qualité SD, le tout en réseau local. En essayant d’améliorer la qualité je l’ai faite planter…
Pour ce qui est caméra de vidéo surveillance, c’est possible mais en dépannage ou pour s’amuser !

La plupart des logiciels qui vont dans ce sens ne sont pas stable ni fiable. Ils plantent facilement, ils n’ont pas de stream HD enfin bref, rien ne vaut de vraies caméras de vidéo surveillance.

Mais si vous faites ceci, vérifiez bien votre sécurité informatique !

Les points forts :

  • On recycle, c’est cool ;
  • Il y a une batterie, donc fonctionne même en cas de coupure de courant ;
  • Les caméras des smartphones sont souvent de très haute qualité ;
  • Les micros aussi ;

Les points faibles :

  • Généralement mauvaise vision nocturne ;
  • S’il n’y a plus de courant, il n’y aura probablement plus de box et donc de réseau local, la batterie ne sert donc plus…

Un disque dur externe :

Et oui, pourquoi ne pas utiliser l’espace de stockage ? Ça peut paraître une bonne idée, non ?

Et bien effectivement, F.B.I., fausse-bonne-idée !
Ils peuvent bien évidemment être un stockage via Bluetooth ou WiFi-Direct, l’utilisation de ce stockage nécessiterai que l’appareil soit mis en charge régulièrement en vue d’être utilisé et même si celui-ci est éteint, il consommera quand même !

Ce n’est pas du tout écologique ni utile en fait, à la rigueur, l’utiliser que dans certains cas particuliers, comme en voyage pour stocker les photos sans trimbaler un disque dur ou un PC, dans le but d’une utilisation temporaire, et encore.


Un dictaphone ou enregistreur numérique :

Tout simplement !

En le posant sur la table pour préparer vos oraux ou encore pour enregistrer un événement ou pour faire de la prise de son avec un micro kit mains-libre lors d’une vidéo par exemple. Ou encore en tant qu’enregistreur numérique pour faire des micros-trottoir dans votre Radio ou Webradio locale ! Là, il faudra le coupler à un micro de bonne qualité relié à la prise Jack ou USB selon les modèles !

Exemple :

Et pour les iPhone ça marche aussi :

Attention tout de même, ce dernier n’est pas en Jack, ce qui peut être obsolète quand Apple le décidera !

Là, vraiment, le nécessaire est d’avoir une captation de bonne qualité, donc le micro, puis d’utiliser l’application dictaphone par défaut du smartphone.
Pour une utilisation dans le cadre d’une Radio par exemple, on aime aussi avoir un retour dans le casque afin de savoir si la prise de son est bonne, ici, vu qu’on monopolise le seul jack, il y est donc impossible d’y ajouter un casque sauf en bluetooth ! Maintenant faut-il encore que l’application permette un retour… Les version natives n’en ont à priori pas la fonctionnalité, je n’ai pas trouvé de solution et encore moins en LOSS ! Si vous avez, je suis preneur !

— En tout cas, ça, je valide !


Un serveur web :

Oui oui, vous lisez bien !

C’est l’une des idées qui me plaisait beaucoup, j’ai alors cherché si des applications Libre et Open-Source existaient, je n’en n’ai pas trouvé ou alors rien n’était spécifié. J’ai donc trouvé ceux-ci :

  • BitWebServer (Payant)
  • PAW server
  • Palapa Web Server

La particularité c’est qu’ils installent un serveur Apache/PHP/MySQL, il est donc nécessaire de fixer votre IP sur le réseau local, de rediriger les ports sur votre routeur, de maintenir l’appareil en charge avec batterie (pour éviter les Reboot).

PAUSE ||

Les puristes diront qu’il suffit d’installer Debian à la place d’Android ou un truc du genre !
C’est réellement faisable ???

|> PLAY

Le premier, BitWebServer, il est payant mais on trouve les .APK sur internet pour le tester gratuitement, je n’ai pas essayé.

Le second, PAW server est, selon les commentaires, axé domotique.

Le dernier, Palapa, c’est celui que je vais tester.

Bon, on ne va pas se mentir, si vous avez un blog avec une dizaine voire une cinquantaine de visites par semaines, c’est jouable. Par contre, ce serveur sera HS au moindre « gros » trafic, et quand je dis « gros » je suppose que 4 ou 5 utilisateurs en même temps soit un gros trafic pour lui !
C’est très bien pour un tout petit blog ou un tout petit site perso, par exemple un wiki pour vous ou un petit Wallabag.


Des services dans le Cloud :

Si vous ne savez pas ce qu’est le Cloud, rendez-vous ici !

Toujours avec Palapa Web Server j’ai donc tenté l’installation de :

  • Jirafeau ;
  • ZeroBin ;
  • NextCloud ;
  • Baïkal ;

Pour les deux premiers, ça marche nickel si vous vous en servez peu. Cependant, si vous utilisez les liens Jirafeau pour afficher une image sur un forum par exemple, le serveur décrochera rapidement. C’est bien pour faire un mini WeTransfert maison, mais très mini hein !
Pour NextCloud c’est une autre histoire.
Alors ça marche, oui, mais dès qu’il entre en phase de synchronisation via l’application, ou qu’il reçoit des requêtes pour le calendrier ou le carnet d’adresse, le serveur tombe en rade !
Je n’ai donc pas plus poussé le test.
Pour Baïkal ça marche très bien, si vous êtes seul à l’utiliser, que les requêtes soit bien espacés, genre une vérif toutes les 15 min c’est bien le minimum ! Et bien entendu, que vous soyez un no-life sans amis, car synchroniser plus de 200 contactes… Il est tombé ! Et encore, je n’ai pas pu tester le calendrier de Baïkal !

J’ai testé deux outils d’album photos en ligne, dont Leetchy, idem, le serveur tombe à la ramasse dès le 5ème photo téléversé !

NOTE : Je tiens à préciser que je n’ai fais ce teste que depuis le S3 et un des deux S4. Sur le S4 ça tenait un poil mieux, je n’ai pas encore fait de tests sur le S8+ et Note 8 qui sont les plus haut de gamme.


Un appareil photo / GoPro-Like :

Béh oui, en plus ils ont un stabilisateur intégré !

Déjà, en tant qu’appareil photo, ça peut être sympa, en plus vous avez du stockage, vous pouvez l’envoyer immédiatement en bluetooth ou sur les réseaux sociaux en partageant la connexion de votre nouveau smartphone ! Bon, c’est pas utile si votre téléphone à la batterie défaillante ou l’écran 100% HS !
Dans le cas de mon S7 ou S8+, ça peut clairement être faisable !

Dans la même catégorie, et avec les mêmes contraintes, une caméra façon GoPro pour vos séances sportives. J’ai fais un test avec le S7 sur ma remorque et le S8+ au guidon vidéo à voir ici :

C’est sympa, sauf que les deux appareils ne capturent pas à la même vitesse (désolé pour les termes, je ne suis pas pro !), Lorsque j’ai mis les 2 vidéos au même point de démarrage l’une avait de l’avance sur l’autre, un peu comme si l’une filmait en 25 fps et l’autre en 30 fps (alors qu’ils sont tous les 2 à 30 fps), du coup, pour le montage c’est chiant ! Sinon c’est vraiment top !
Je valide, mais bien fixé !


Un GPS ou SportTracker :

Bah ouais en fait !
J’utilise mon Samsung Galaxy S8+ en tant que SportTracker sur le vélo, c’est plutôt pratique. Du coup bah rien ne vous empêche d’utiliser votre vieux smartphone comme GPS en voiture par exemple, pensez juste à pré-charger les cartes via WiFi avant de partir et hop !
Seul inconvénient, vous ne profiterez pas de la mise à jour en temps réel du trafic, sauf bien entendu si vous le reliez au WiFi de votre smartphone actuel !


Un auto-radio :

Si votre smartphone a l’écran fonctionnel, qu’il est un peu dans l’état des smartphones « GoPro » alors vous pouvez stocker de la musique dessus et le relier à votre auto-radio ou tenter l’installation d’un Android Auto dessus !

Pour cela, on peut acheter un peu de matériel pas trop cher. Si votre voiture est équipée d’un autoradio à l’ancienne avec K7 audio, vous pouvez acheter une K7 avec câble Jack, à 2 ou 3€ :

Puis bricoler un support pour maintenir le smartphone, en plus, si votre opérateur vous le permet, vous pouvez commander une 2nde carte SIM pour la Data et avoir des webradios pour écouter https://www.xpradio.fr ou les sites de streaming genre Deezer et Spotify !

Je lance l’idée, à vous de faire preuve d’imagination !


Une console de rétro gaming :

Bon, j’ai pas eu le temps de tester, mais ça me paraît un poil complexe.


Une chaîne Hi-Fi numérique :

J’avais pensé à mettre mes musiques sur NextCloud le lier avec l’appli DSub, relier à une enceinte Bluetooth et de fixer le tel quelque part, mais en fait, c’est moins pratique que de relier son smartphone de tous les jours.


Une AndroidTV :

J’ai tenté une bidouille, en installant un AndroidTV Launcher, l’appli Emby quand je l’utilisais encore, l’appli MolotovTV pour les chaînes et Netflix. Le tout via l’OTG, un adaptateur HDMI branché à la TV du salon.

Une appli de remote pour utiliser un autre smartphone comme télécommande.

Alors, c’est pratique pour une seconde vie, quand on veut bidouiller, qu’on ne veut pas de Box TV, qu’on est plutôt Geek et plus ou moins seul à la maison. Sinon, c’est pas super intuitif.
Peut-être en y reliant une télécommande USB, toujours via l’OTG.

Voilà, et vous, vous faites quoi de vos vieux smartphones ?

Le Blog de Stef a migré

Salut à toutes, salut à tous !

Note : La migration est totale, l’accès se fait seulement via

https://www.stefofficiel.me

Voilà, depuis quelques mois j’ai entamé une migration de masse de mes outils et services en ligne depuis les serveurs mutualisés Gandi chez qui je suis, pour arriver sur mon serveur YunoHost dédié, posé dans mon salon.

Alors, déjà, ça m’est venu quand j’ai atteint les 20Go de stockage qu’offre Gandi, j’étais donc décidé à ce moment là de sauter le pas !

Depuis un moment je voulais le faire, mais à chaque fois une bonne excuse pour ne pas le faire ! En réalité, ça prend un peu de temps, mais c’est relativement simple.

Du coup, à l’heure de la publication de ce biller, le site https://www.stefofficiel.me affiche toujours le blog hébergé chez Gandi, et https://www.stefofficiel.me affiche ce blog, installé dans mon salon.

À terme, ce blog redeviendra https://www.stefofficiel.me mais ça, c’est le temps que je finisse la personnalisation de ce blog, de rapatrier tous les billets correctement, remettre les images etc. bref, il y a un peu de boulot !

Dans quelques temps, je ferais un article sur l’installation de YunoHost et des services que j’y fais tourner !

Sur-ce, bonne visite ! La bise à 1m de distance !