Créer une radio associative libre et open source est-ce possible ? – [Partie 7] – On change de nom !

Et bien me voilà de retour pour un nouvel article, la suite d’une série commencé il y a quelques années, je retrace la création de notre radio associative !
Et là en 2020, après 8 ans, nous avons décider de fusionner l’association Full Médias Inc. et l’association de la radio de la ville voisine Explos’Yves Radio et son asso EXP-Groupe, il nous a fallu trouver un nouveau nom de radio et d’association.

Mais en réalité ça ne s’est pas fait en quelques semaines puisque nous étions potentiellement prêt à démarrer l’activité début Mars 2020, et devinez quoi ? La COVID-19 est arrivée ! Tada ! Du coup, nous avons patienté et décider de repousser le lancement au 1er Juillet 2020. Mais en réalité, depuis 2018, Full-Radios et Explos’yves Radio tournaient au ralenti, c’était plus ou moins volontaire, nous avions déjà évoquer de s’allier, car quand on s’allie, on nettoie ! 😀

Du coup nous avons décider de continuer les radios en programmant leurs fins à chacune et en créer une nouvelle pour mieux ancré l’identité de cette radio nouvelle !

Full Médias Inc. et EXP-Groupe en fusion, ça donne XP Radio Association et la radio, XP Radio, tout simplement. Mais pourquoi ce changement me diriez-vous ?

Ouais d’abord, pourquoi changer de nom pour faire la même chose ?!

Pour plusieurs points. L’un des premiers aspects, c’est qu’on en avait un peu marre de présenter la radio « Full-Radios » qui est devenue une seule radio depuis deux ans environ et qui n’avait plus de sens avec un « S » à la fin, ce qui nous valait des questionnements, légitimes, mais relou à expliquer au quotidien… Full-Radio étant déjà pris comme nom de domaine, ça n’aide pas…
Et puis, on en avait aussi marre de présenter « Full-Radios » et avoir des retours du genre « Ah bah j’ai cherché Full Radio Association mais j’ai pas trouvé » ou encore « C’est Full Média Radio c’est ça ? » ou bien « Ah ! Vous êtes le Président de Full association » pour terminer les phrases par « et je ne vous ai pas trouvé » ou « et je suis tombé sur le site [de l’asso ndlr.] et j’ai pas trouvé où écouter » etc. etc. etc. à croire que c’est si compliquer d’utiliser internet…
Sans parler des gens qui ont été voir « le site de la radio » -> le Facebook…

C’est pas un putain de site, merde ! Faut le dire à un moment !
— Je me calme, je me calme —

Mais bon… C’est pas aux gens de s’adapter, c’est fouillis, on va y remédier !

On décide donc de fusionner nos deux associations, administrativement, EXP-Groupe est dissout et Full Médias Inc. change de nom, mais ça reste une fusion.

L’association est donc « XP Radio Association » et la radio « XP Radio« , comme ça « XP » on le prononce à la Française, pas d’erreur, pas de « fule » comme avec « Full »… pas de « Full Média Association », pas d’erreurs de prononciation. « XP » comme « Expérience », ce sont aussi deux lettres « abstraites » internationales.

On voulait aussi se re-concentrer au sein de l’association, on a eu tendance à s’éloigner du sujet en cherchant trop de logiciels Libre et Open-Source, ce qui a fait fuir certains membres…

À ce point là ???

Oui, quand on commence à utiliser des logiciels qui ne sont pas ergonomiques, tout en anglais sans traduction, non-user-friendly, à un moment, c’est normal. Avec du recul, si je dois rejoindre une asso de radio qui fonctionne comme on fonctionnait, je me barre, même en étant un gros geek !

Alors on se recentre sur l’utile. Il y aura du Windows ou du Mac et du logiciel propriétaire tant qu’il n’y aura pas de logiciel aussi pratique sur Linux. Dès qu’il y a, on y passe progressivement.

Par exemple, je viens de découvrir Linux Show Player qui devrait, à terme, remplacer Jingle Palette sur le PC à dalle tactile, en espérant que le Linux soit bien compatible et réactif au tactile !

Jingle Palette [Windows — Logiciel Propriétaire]
Linux Show Player [Linux — Libre Open-Source]

Mais avant, je me fais la main dessus avant de le proposer aux membres.

En ce qui concerne la radio en elle-même, l’axe principal est la radio. L’animation, peu importe son niveau, amateur ou pro, le but est de s’amuser et s’améliorer.

Par contre on garde notre identité de base, l’accent est mis sur les artistes locaux / jeunes talents, qu’on appelle modestement les XP Talents ! Et l’absence totale de pub*, sur le site comme à l’antenne. Concernant le site, idem, nous voulons une expérience utilisateur digne de ce nom, pas d’affichage de cookie Google, Facebook, Instagram, etc. Et le site, n’est qu’un « gros player » amélioré. Fini les fioritures, fini WordPress, le but ultime est que le visiteur arrive sur un gros lecteur audio, puis ait la possibilité de voir d’autres contenus associés, plutôt que l’inverse.

*Pas de pub :
Je précise, pas de pub tout court, sauf, le cas échéant, pour une association, un club ou un commerce local qui a besoin de communiquer sur un temps court et définit. Mais nous préférons aller vers une forme de « contenu sponsorisé » plutôt qu’une publicité en tant que telle, sous forme de spot publicitaire !
Nous préférons travailler un contenu d’échange radiophonique et partageable plutôt qu’une pub en boucle. C’est du Gagnant-Gagnant !

Ça reste de la pub non ?

Dans l’absolue, oui. Mais là, on travaille la chose de façon à ce que ce soit une « pub amélioré ». Il est préférable pour tout le monde que ce ne soit pas la classique pub « Viendez chez nous, car c’est nous qu’on est les meilleurs ! » mais plutôt une forme d’interview (l’idée est encore à travailler) ce qui permet de découvrir le commerce ou l’activité etc. Mais bien entendu, pour un événement ponctuel qui a besoin d’un large champ de diffusion, un spot publicitaire peut être effectué, par exemple, une manifestation sportive où l’on cherche à attirer du monde !
On se limite juste à des cas très spécifique pour éviter de polluer l’antenne par la pub.

Je vous invite à lire l’article de notre blog su ce sujet, ici !

Donc, on change de nom, mais ça a apporter son lot de travail. Il a fallu repenser les visuels, Flyers, Bâches, Banderoles etc.

Le site aussi a été repensé et surtout créer de A à Z, petit point technique pour les connaisseurs-euses :
– Le site est en PHP/jQuery/Ajax ;
– Certaine parties gérés via NextCloud* ;
– Les Podcasts sont uploadés grâce à NextCloud* ;
– On auto-héberge quasiment tout ;

  • *Si ça intéresse des gens, je ferais un article très geek là dessus ! N’hésitez pas à le dire dans les commentaires !

Nous avons fait une émission de re-lancement au 1er Juillet 2020, près de 6h d’antenne avec des interviews et micros-trottoirs qui s’est clos par une session de mix, le tout en direct.

Et donc tout ça en plein COVID-19, alors, le 1er Juillet n’a pas été pris au hasard, nous voulions re-lancer la radio mi-Mars, mais c’était en plein confinement, nous avons préféré attendre voir comment allait évoluer la situation. Finalement, dé-confiné en Mai, ça nous a laissé un peu moins d’un mois et demi pour planifier les 6h d’antenne, s’organiser avec la venue d’un groupe, Plump, l’enregistrement à distance et la traduction de l’interview du groupe Anglais, Apollo Junction, mais aussi l’enregistrement et le montage des micros-trottoir en amont, la venue et l’interview en direct de Integraterre, et la mise en place et préparation des DJ’s, pas mal de boulot en sommes !

Dans la foulée, nous nous sommes placé sur le créneau de Tremplin des nouveaux talents, que nous appelons désormais les « XP Talents ».

Vous êtes un artiste, vous voulez être diffusé sur XP Radio, vous avez vos sons, des visuels, une biographie complète etc. Et bien contactez-nous ici tout est écrit en bas de page !

Et bien nous voici sur une bonne voie, en constante évolution, bien plus qu’avec nos anciennes radios respectives, alors on est content ! Content de travailler, même bénévolement, plusieurs projets sont en cours, mais ça… Ce sera pour de nouveaux billets !

Voici quelques photos du studio !

<< Partie N°6 – Partie N°8 >>

Les Hashtag

Ah les Hashtag, vous savez, c’est ce mot qui est utilisé à tout bout de champ sur les réseaux sociaux et qui commence par un # qui est un Croisillon et non un Dièse ♯ ce qui est différent. Du coup vous comprenez pourquoi ce que l’académie Française préconise de dire à la place de « Hashtag » est inapproprié, « Mot-dièse »… Voilà voilà !

Bref, vous savez déjà ce que c’est, ce petit mot permettant d’avoir une fonction paratextuelle, permettant une didascalie ou un trait d’humour ou même d’humeur, faut-il déjà bien savoir l’écrire.
Alors, oui je vous entend déjà tous me dire qu’il n’y a pas de bonne manière d’écrire un Hashtag, on écrit si on veut !

Dans l’absolue, oui, ici je vais donc revenir sur une forme de lisibilité, aussi bien pour nos yeux que pour les lecteurs d’écrans de celles et ceux qui n’ont pas d’yeux fonctionnels !

Peu importe la manière dont vous écrivez les , ils seront enregistrés en base de donnée (BDD) de la même manière (du moins, pour tout réseau social qui se respecte — ou pas).
Prenons par exemple le Hashtag « vacances », à gauche la façon dont il est écrit, à droite, la façon dont il est en base de donnée :

  • #Vacances — vacances
  • #vacances — vacances
  • #VaCaNcEs — vacances
  • #VACANCES — vacances
  • #VacanceS — vacances

Etc.. Vous voyez donc qu’il sera forcément intégré en base de donnée en minuscule.
Notez que certains ne suppriment pas les accents, ce qui fait que l’on peut avoir deux différent avec le même mot, exemple avec « Wikipédia » :

  • #Wikipédia — wikipédia
  • #wikipédia — wikipédia
  • #Wikipedia — wikipedia
  • #wikipedia — wikipedia

D’autres retireront l’accent, ce qui n’est pas forcément une bonne raison du fait que le 1er « Wikipédia » est utilisé par les francophones et le « Wikipedia » par les autres en fait ! Et du coup, pour certains, il sera inscrit comme ceci en base de donnée :

  • #Wikipédia — wikipedia
  • #wikipédia — wikipedia
  • #Wikipedia — wikipedia
  • #wikipedia — wikipedia

Petite parenthèse, je ne trouves pas ça judicieux, mieux vaut garder l’accent et comparer avec une fonction d’équivalence et proposer des hashtag qui pourraient correspondre, enfin bref !

Il ne faut pas confondre Hashtag, tag et mots-clefs (keywords).
Mais pour ça, vous trouverez sûrement en cherchant un peu, Qwant est ton ami !

Mais alors, pourquoi tu dis « bien écrire » le hashtag s’il est toujours pareil en base de donnée ???

C’est vrai, on pourrait se poser la question. Pour être plus précis, il y a plusieurs tables dans la base de données, celle qui détiens ton message :

Mon chanteur préféré est sur édia c’est génial !

Celui-ci est, à quelques détails près, inscrit tel quel (oui, car en vrai il est encodé, et ressemble à un machin comme ça : « Mon chanteur pr&eacute;f&eacute;r&eacute; est sur &eacute;dia c\’est g&eacute;nial !« ) et dans la table des hashtag il y aura juste « wikip&eacute;dia ».

Des tables, des bases de données, je ne comprends plus rien… Tu peux m’expliquer, mais fais simple hein !

Oui, oui, pas de soucis.
Vous avez déjà utilisé Excel ou un tableur du genre ? Oui, bon, dites-vous que le fichier Excel que vous enregistrez c’est ça la base de donnée, elle correspond à un projet (un site pour la BDD). Dans ce fichier vous pouvez créer plusieurs onglets contenant tous des tableaux différents, indépendants et communicants ! Et bien ces « onglets » dans une BDD on appelle ça des Tables. Voilà.

Bien, revenons à nos brebis !

Si vous écrivez un trait d’humour ou d’humeur, vous aurez un Hashtag simple :

« Encore une journée à rester au lit car il pleut, c’est énial… »

Bien entendu, vous pouvez compléter par des mots-clefs utile :

« Encore une journée à rester au car il , c’est énial… »

Ici, on est dans du simple mots-clefs, l’écriture est bonne. Par contre si vous vous mettez à faire des en mini phrases, ça devient plus compliqué.
Par exemple, si vous voulez dire qu’il pleut, que c’est une journée à rester au lit, vous pouvez faire ceci :

« Et voilà, il pleut éeAuLit »

Ou bien avec le fameux « Balance ton porc » comme on a connu il y a quelques temps afin de se retrouver dans un mot clef quasi unique !

« Mon patron m’a fait des avances pour que j’évolue…  »

Et bien vous remarquerez ma façon de l’écrire, c’est ce qu’on appelle de l’écriture en CameL (en Chameau, pas les clopes !) car il y a des « bosses », les premières lettres de chaque mots sont en majuscule. Imaginez sans :

« Et voilà, il pleut éeaulit »
« Mon patron m’a fait des avances pour que j’évolue…  »

Alors là, c’est facile, vous l’aviez lu avant ! Mais si je vous dit le Hashtag :

« Il faut absolument suivre ce Hashtag  »

C’est compliqué pour vos yeux et votre cerveau, vous avez mis un peu de temps à le déchiffrer ! Alors qu’en CameL :

« Il faut absolument suivre ce Hashtag  »

Pour nos yeux c’est déjà bien plus simple, mais aussi pour les personnes ayant une déficience visuelle, qui utilise des lecteurs d’écran. Les lecteurs d’écrans sont des logiciels qui retranscrivent le contenu écrit en audio, il lira alors :

« Il fait absolument suivre ce Hashtag, Tag, lelabodestefleblog »

Alors qu’en CameL, la plupart liront :

« Il fait absolument suivre ce Hashtag, Le Labo De Stef Le Blog »

C’est nettement mieux ! Certes, ce n’est pas toujours optimal, mais pensez à bien formater, ça permet aussi d’éviter les erreurs surtout si des lettres se répètent !

Même si au final « c’est pareil » pensez que ce que vous écrivez sur la toile est à destination d’un maximum de personnes, déjà que les personnes en situation de handicap sont souvent mis de côté, faites ce petit effort au quotidien pour leur permettre de mieux vous comprendre !

C’est entre autre pour ça que lorsque vous publiez quelque chose publiquement, pensez aussi à faire un effort d’orthographe, si vous êtes mauvais en orthographe, perdre quelques secondes pour bien écrire au début vous aidera à progresser et écrire de mieux en mieux. Je vous dit ça par expérience !

Alors bien entendu, du coup, cet article est très peu adapté aux lecteurs d’écrans !

Recycler ses vieux smartphones

Soit je suis beaucoup trop geek, soit c’est normal, mais je ne sais pas pour vous, mais pour moi, j’ai un tiroir de mon bureau dans lequel il y a… DES VIEUX SMARTPHONES !

Vous savez, lorsque vous avez un téléphone, que vous en changez pour la gamme du dessus ou qui a l’écran cassé et que vous mettez ce dernier dans un tiroir « au cas où » ! Et bien c’est mon cas.

Et du coup, je me suis posé la question de « Que faire avec ces smartphones » car ils sont en état de marche, c’est juste qu’ils sont soit vieux soit qu’esthétiquement ils ont des soucis, écran fissuré, objectif d’appareil photo défectueux, éraflures, prise Jack non fonctionnelle, micro, haut-parleur ou écouteur HS, sinon il s’agit d’un problème de batterie.

Ce que j’ai dans le tiroir :

  • 1 Samsung Galaxy S3 :
    • Batterie fatiguée ;
  • 2 Samsung Galaxy S4 :
    • Batteries HS pour les deux ;
  • 1 Samsung Galaxy A7 :
    • Écran qui scintille ;
    • Prise Jack HS ;
    • Objectif arrière abîmé (photo avec un gros voile blanc) ;
  • 1 Samsung Galaxy S7 Edge :
    • Antenne GPRS/2G/3G/4G HS ;
    • Plusieurs fissures sur la face avant et arrière ;
  • 1 Samsung Galaxy Note 8 :
    • Nombreuses fissures des deux côtés ;
    • Impactes sur l’écran ;
      • (Il a fait une chute sur des gravillons…)
  • 1 Samsung Galaxy S8+ :
    • Quelques fissures ;
    • Déclaré comme « volé » par Free… ;
  • 1 Nokia N8 :
    • C’est pas Android mais du Symbian >_<
    • Tactile d’un autre temps ;

Bon, ils sont tous sous Android sauf le Nokia N8, je ne sais pas trop pourquoi je le garde d’ailleurs celui-là… Mais il est là, en parfait état de fonctionnement, juste hyper lent pour être un smartphone 2018 !

Les smartphones sont des petits ordinateurs et Android c’est du Linux, donc le champ des possible peut être infini !

Voyons un peu les aspects techniques de ces smartphones !

Le Samsung Galaxy S3 :

  • Processeur : Processeur Eynos Quad Core 1,4Ghz
  • Mémoire : 16 Go
  • RAM : 1 Go
  • Appareil photo : Arrière : 8 mégapixels, autofocus, flash, vidéo 1080p et Avant : 1.9 mégapixels
  • Android CyannogenMod
  • WiFi Edge|Edge|3G+|Compatible NFC
  • Écran tactile capacitif, 1280 x 720 pixels Super AMOLED HD, 4,8 pouces (12,19 cm) 306 ppp
  • Sortie : 2012

Les Samsung Galaxy S4 :

  • SoC : Version GT-I9505 Qualcomm Snapdragon 600 (APQ8064T)
  • Processeur : GT-I9505 4 cœurs Krait 300 (ARMv7) à 1,9 GHz
  • Mémoire : 32 Go
  • RAM : 2 Go en LPDDR3
  • Android 5.0.1 Lollipop
  • Sortie : 2013

Le Samsung Galaxy A7 :

  • Processeur : Quad-core 1.5 GHz Cortex-A53 & quad-core 1.0 GHz.
  • Mémoire : 16 Go
  • RAM : 2 Go
  • Android 4.4.4 KitKat
  • Sortie : 2015

Le Samsung Galaxy S7 Edge :

  • Processeur : Exynos 8890 Octo-core 2.3 GHz
  • Mémoire : 24 Go
  • RAM : 4 Go
  • Android 6.0.1
  • Sortie : 2016

Le Samsung Galaxy Note 8 :

  • Processeur : Exynos 8895 Octo-core 2.3 GHz
  • Mémoire : 64 Go
  • RAM : 6 Go
  • Android 8
  • Sortie : 2017

Le Samsung Galaxy S8+ :

  • Mémoire : 64 Go
  • RAM : 4 Go
  • Android 7.0 Nougat
  • Camera arrière : 12 MP
  • Sortie : 2017

Déjà, rassurez-vous, seuls les Nokia N8, Galaxy S3 et Galaxy A7 sont les miens, les autres c’est de la récup’ de mon entourage principalement !

Je me suis donc demandé ce que je pouvais en faire, j’ai donc fais une petite liste que nous allons essayer :

  • Un Baby Phone ou caméra de vidéo-surveillance ;
  • Un disque dur externe ;
  • Un dictaphone ou enregistreur numérique ;
  • Un serveur web ;
  • Un Cloud ;
  • Un appareil photo / GoPro-Like ;
  • Un GPS ou SportTracker ;
  • Un auto-radio ;
  • Une console de rétro gaming ;
  • Une chaîne Hi-Fi numérique ;
  • Une Android TV ;

Bien, on voit qu’en terme de stockage nous avons 16, 24, 32 ou 64 Go et pour comparaison, le serveur où il y a ce blog, n’a que 20 Go de stockage, autant dire que même 16 Go est tout à fait suffisant pour ce que nous allons tenter de faire !

La RAM tourne entre 1 et 6 Go et les processeurs ont entre 4 et 8 cœurs, ce qui n’est pas trop mal.


Je vais aussi parler des inconvénients, mais d’entré de jeu, sachez que tout ce qui est cité au dessus est faisable et bien plus encore bien entendu.

La majorité des soucis rencontré sont dû au fait qu’il y ait une batterie. En effet, cela signifie qu’il est nécessaire de le mettre en charge régulièrement ou d’adapter l’appareil à une charge continue. Pour la majorité il est possible de brancher un câble USB et de le laisser brancher sans batterie. Nous allons aussi voir qu’une batterie peut être en fait très utile sur nos projets. Mais c’est aussi dû au fait que les applications sont gourmandes et les smartphones… Vieillissent mal, je suppute que c’est volontaire… **Obsolescence Programmée** !

  • Le Baby-Phone ou caméra de vidéo-surveillance :

Quelle idée de faire des gosses aussi ?!

Hors de question d’utiliser l’appel visio, ni d’utiliser Skype et encore moins Facebook Messenger, non, ne soyons pas fous, nan mais je dis ça, car il y en a qui le font ! Est-ce qu’il existe une application qui utilise le réseau local pour faire ceci ?

En libre et open-source : Je n’en ai pas trouvé.
En logiciels propriétaire il en existe, cependant, les différents blogs, sites et forums que j’ai pu lire, datent et ne sont pas très optimistes. Le seul qui fonctionne et que j’ai pu testé ne faisait qu’au mieux du stream de 10 à 15 images par seconde en qualité SD, le tout en réseau local. En essayant d’améliorer la qualité je l’ai faite planter…
Pour ce qui est caméra de vidéo surveillance, c’est possible mais en dépannage ou pour s’amuser !

La plupart des logiciels qui vont dans ce sens ne sont pas stable ni fiable. Ils plantent facilement, ils n’ont pas de stream HD enfin bref, rien ne vaut de vraies caméras de vidéo surveillance.

Mais si vous faites ceci, vérifiez bien votre sécurité informatique !

Les points forts :

  • On recycle, c’est cool ;
  • Il y a une batterie, donc fonctionne même en cas de coupure de courant ;
  • Les caméras des smartphones sont souvent de très haute qualité ;
  • Les micros aussi ;

Les points faibles :

  • Généralement mauvaise vision nocturne ;
  • S’il n’y a plus de courant, il n’y aura probablement plus de box et donc de réseau local, la batterie ne sert donc plus…

Un disque dur externe :

Et oui, pourquoi ne pas utiliser l’espace de stockage ? Ça peut paraître une bonne idée, non ?

Et bien effectivement, F.B.I., fausse-bonne-idée !
Ils peuvent bien évidemment être un stockage via Bluetooth ou WiFi-Direct, l’utilisation de ce stockage nécessiterai que l’appareil soit mis en charge régulièrement en vue d’être utilisé et même si celui-ci est éteint, il consommera quand même !

Ce n’est pas du tout écologique ni utile en fait, à la rigueur, l’utiliser que dans certains cas particuliers, comme en voyage pour stocker les photos sans trimbaler un disque dur ou un PC, dans le but d’une utilisation temporaire, et encore.


Un dictaphone ou enregistreur numérique :

Tout simplement !

En le posant sur la table pour préparer vos oraux ou encore pour enregistrer un événement ou pour faire de la prise de son avec un micro kit mains-libre lors d’une vidéo par exemple. Ou encore en tant qu’enregistreur numérique pour faire des micros-trottoir dans votre Radio ou Webradio locale ! Là, il faudra le coupler à un micro de bonne qualité relié à la prise Jack ou USB selon les modèles !

Exemple :

Et pour les iPhone ça marche aussi :

Attention tout de même, ce dernier n’est pas en Jack, ce qui peut être obsolète quand Apple le décidera !

Là, vraiment, le nécessaire est d’avoir une captation de bonne qualité, donc le micro, puis d’utiliser l’application dictaphone par défaut du smartphone.
Pour une utilisation dans le cadre d’une Radio par exemple, on aime aussi avoir un retour dans le casque afin de savoir si la prise de son est bonne, ici, vu qu’on monopolise le seul jack, il y est donc impossible d’y ajouter un casque sauf en bluetooth ! Maintenant faut-il encore que l’application permette un retour… Les version natives n’en ont à priori pas la fonctionnalité, je n’ai pas trouvé de solution et encore moins en LOSS ! Si vous avez, je suis preneur !

— En tout cas, ça, je valide !


Un serveur web :

Oui oui, vous lisez bien !

C’est l’une des idées qui me plaisait beaucoup, j’ai alors cherché si des applications Libre et Open-Source existaient, je n’en n’ai pas trouvé ou alors rien n’était spécifié. J’ai donc trouvé ceux-ci :

  • BitWebServer (Payant)
  • PAW server
  • Palapa Web Server

La particularité c’est qu’ils installent un serveur Apache/PHP/MySQL, il est donc nécessaire de fixer votre IP sur le réseau local, de rediriger les ports sur votre routeur, de maintenir l’appareil en charge avec batterie (pour éviter les Reboot).

PAUSE ||

Les puristes diront qu’il suffit d’installer Debian à la place d’Android ou un truc du genre !
C’est réellement faisable ???

|> PLAY

Le premier, BitWebServer, il est payant mais on trouve les .APK sur internet pour le tester gratuitement, je n’ai pas essayé.

Le second, PAW server est, selon les commentaires, axé domotique.

Le dernier, Palapa, c’est celui que je vais tester.

Bon, on ne va pas se mentir, si vous avez un blog avec une dizaine voire une cinquantaine de visites par semaines, c’est jouable. Par contre, ce serveur sera HS au moindre « gros » trafic, et quand je dis « gros » je suppose que 4 ou 5 utilisateurs en même temps soit un gros trafic pour lui !
C’est très bien pour un tout petit blog ou un tout petit site perso, par exemple un wiki pour vous ou un petit Wallabag.


Des services dans le Cloud :

Si vous ne savez pas ce qu’est le Cloud, rendez-vous ici !

Toujours avec Palapa Web Server j’ai donc tenté l’installation de :

  • Jirafeau ;
  • ZeroBin ;
  • NextCloud ;
  • Baïkal ;

Pour les deux premiers, ça marche nickel si vous vous en servez peu. Cependant, si vous utilisez les liens Jirafeau pour afficher une image sur un forum par exemple, le serveur décrochera rapidement. C’est bien pour faire un mini WeTransfert maison, mais très mini hein !
Pour NextCloud c’est une autre histoire.
Alors ça marche, oui, mais dès qu’il entre en phase de synchronisation via l’application, ou qu’il reçoit des requêtes pour le calendrier ou le carnet d’adresse, le serveur tombe en rade !
Je n’ai donc pas plus poussé le test.
Pour Baïkal ça marche très bien, si vous êtes seul à l’utiliser, que les requêtes soit bien espacés, genre une vérif toutes les 15 min c’est bien le minimum ! Et bien entendu, que vous soyez un no-life sans amis, car synchroniser plus de 200 contactes… Il est tombé ! Et encore, je n’ai pas pu tester le calendrier de Baïkal !

J’ai testé deux outils d’album photos en ligne, dont Leetchy, idem, le serveur tombe à la ramasse dès le 5ème photo téléversé !

NOTE : Je tiens à préciser que je n’ai fais ce teste que depuis le S3 et un des deux S4. Sur le S4 ça tenait un poil mieux, je n’ai pas encore fait de tests sur le S8+ et Note 8 qui sont les plus haut de gamme.


Un appareil photo / GoPro-Like :

Béh oui, en plus ils ont un stabilisateur intégré !

Déjà, en tant qu’appareil photo, ça peut être sympa, en plus vous avez du stockage, vous pouvez l’envoyer immédiatement en bluetooth ou sur les réseaux sociaux en partageant la connexion de votre nouveau smartphone ! Bon, c’est pas utile si votre téléphone à la batterie défaillante ou l’écran 100% HS !
Dans le cas de mon S7 ou S8+, ça peut clairement être faisable !

Dans la même catégorie, et avec les mêmes contraintes, une caméra façon GoPro pour vos séances sportives. J’ai fais un test avec le S7 sur ma remorque et le S8+ au guidon vidéo à voir ici :

C’est sympa, sauf que les deux appareils ne capturent pas à la même vitesse (désolé pour les termes, je ne suis pas pro !), Lorsque j’ai mis les 2 vidéos au même point de démarrage l’une avait de l’avance sur l’autre, un peu comme si l’une filmait en 25 fps et l’autre en 30 fps (alors qu’ils sont tous les 2 à 30 fps), du coup, pour le montage c’est chiant ! Sinon c’est vraiment top !
Je valide, mais bien fixé !


Un GPS ou SportTracker :

Bah ouais en fait !
J’utilise mon Samsung Galaxy S8+ en tant que SportTracker sur le vélo, c’est plutôt pratique. Du coup bah rien ne vous empêche d’utiliser votre vieux smartphone comme GPS en voiture par exemple, pensez juste à pré-charger les cartes via WiFi avant de partir et hop !
Seul inconvénient, vous ne profiterez pas de la mise à jour en temps réel du trafic, sauf bien entendu si vous le reliez au WiFi de votre smartphone actuel !


Un auto-radio :

Si votre smartphone a l’écran fonctionnel, qu’il est un peu dans l’état des smartphones « GoPro » alors vous pouvez stocker de la musique dessus et le relier à votre auto-radio ou tenter l’installation d’un Android Auto dessus !

Pour cela, on peut acheter un peu de matériel pas trop cher. Si votre voiture est équipée d’un autoradio à l’ancienne avec K7 audio, vous pouvez acheter une K7 avec câble Jack, à 2 ou 3€ :

Puis bricoler un support pour maintenir le smartphone, en plus, si votre opérateur vous le permet, vous pouvez commander une 2nde carte SIM pour la Data et avoir des webradios pour écouter https://www.xpradio.fr ou les sites de streaming genre Deezer et Spotify !

Je lance l’idée, à vous de faire preuve d’imagination !


Une console de rétro gaming :

Bon, j’ai pas eu le temps de tester, mais ça me paraît un poil complexe.


Une chaîne Hi-Fi numérique :

J’avais pensé à mettre mes musiques sur NextCloud le lier avec l’appli DSub, relier à une enceinte Bluetooth et de fixer le tel quelque part, mais en fait, c’est moins pratique que de relier son smartphone de tous les jours.


Une AndroidTV :

J’ai tenté une bidouille, en installant un AndroidTV Launcher, l’appli Emby quand je l’utilisais encore, l’appli MolotovTV pour les chaînes et Netflix. Le tout via l’OTG, un adaptateur HDMI branché à la TV du salon.

Une appli de remote pour utiliser un autre smartphone comme télécommande.

Alors, c’est pratique pour une seconde vie, quand on veut bidouiller, qu’on ne veut pas de Box TV, qu’on est plutôt Geek et plus ou moins seul à la maison. Sinon, c’est pas super intuitif.
Peut-être en y reliant une télécommande USB, toujours via l’OTG.

Voilà, et vous, vous faites quoi de vos vieux smartphones ?

Le Blog de Stef a migré

Salut à toutes, salut à tous !

Note : La migration est totale, l’accès se fait seulement via

https://www.stefofficiel.me

Voilà, depuis quelques mois j’ai entamé une migration de masse de mes outils et services en ligne depuis les serveurs mutualisés Gandi chez qui je suis, pour arriver sur mon serveur YunoHost dédié, posé dans mon salon.

Alors, déjà, ça m’est venu quand j’ai atteint les 20Go de stockage qu’offre Gandi, j’étais donc décidé à ce moment là de sauter le pas !

Depuis un moment je voulais le faire, mais à chaque fois une bonne excuse pour ne pas le faire ! En réalité, ça prend un peu de temps, mais c’est relativement simple.

Du coup, à l’heure de la publication de ce biller, le site https://www.stefofficiel.me affiche toujours le blog hébergé chez Gandi, et https://www.stefofficiel.me affiche ce blog, installé dans mon salon.

À terme, ce blog redeviendra https://www.stefofficiel.me mais ça, c’est le temps que je finisse la personnalisation de ce blog, de rapatrier tous les billets correctement, remettre les images etc. bref, il y a un peu de boulot !

Dans quelques temps, je ferais un article sur l’installation de YunoHost et des services que j’y fais tourner !

Sur-ce, bonne visite ! La bise à 1m de distance !

Vous aussi faites grève, sur votre WordPress !

Le 5 Décembre prochain, suite à l’appel à la grève interprofessionnelle, les professeurs, agents territoriaux, fonctionnaires, cheminots etc. seront en grève. Et moi alors ? Je suis chômeur, il n’y a pas de syndicat qui appelle les chômeurs à faire grève, mais comment faire grève quand on est au chômage ? Et bien, en plus de soutenir les grévistes, si comme moi vous avez un blog (ici en WordPress) et bien mettez le web en grève !
Certes ce n’est pas d’un impact fondamental, ce blog ne générant qu’un peu moins d’une centaine de visiteurs par jours, c’est surtout par principe, par soutiens !

Ce blog sera en grève le 5 décembre 2019 !

— Comment mettre son blog en grève le 5 décembre ?

Plusieurs solutions :

  • Bloquer totalement l’accès au site !
  • Afficher des bannières « pub » de soutiens à la grève !
  • Faire un article qui dit que vous soutenez !

Personnellement j’ai opté pour le blocage total de l’accès au site ! Et nous allons voir comment mettre votre blog en grève si vous êtes sur WordPress. Pour les autres CMS de blog, un procédé similaire doit bien exister !

— Télécharger une extension de « maintenance »

Je vous invite à lire cet article : « WP Maintenance : Créez une page d’attente pour votre site WordPress«  et d’installer l’extension de l’auteur de ce billet ! L’article est complet concernant son installation et sa gestion, je ne vais pas le refaire ici !

— Que mettre dessus ?

EDIT : Entre deux, j’ai modifié le contenu pour quelque chose de plus sobre.

Déjà, commencez par changer « Ce site est en maintenance ! » par « Ce site est en grève ! », en dessous vous allez pouvoir écrire un message ! Profitons-en pour expliquer cette grève ou mettre son point de vu !
J’ai mis ceci :

Ce blog est en grève par ce qu’on n’est pas content !!!

Mais pourquoi ?

  • Car on est contre la réforme des retraites engendré par Monsieur MACRON et son gouvernement !
  • Pour soutenir le ras-le-bol des bas salaires des enseignants !
  • Car il y en a marre de cette précarité et d’autant plus chez nos étudiants !
  • Car le personnel hospitalier est au bord du suicide, sous-payé et exploité, NOS HÔPITAUX SONT MALADES !
  • Car la poste a considérablement dégradé le travail de ses agents et augmenter drastiquement leur charge de travail, pour un bas salaire, merci la privatisation !
  • Car les pompiers sont en feu, ils n’en peuvent plus !
  • PAR CE QUE JE SUIS GILET JAUNE ET J’EMMERDE LE GOUVERNEMENT MACRON !

Par ce que ce n’est pas parce qu’on vit plus longtemps (en théorie) que l’on doit plus travailler !

Par ce que tout simplement, on en a gros sir Macron !

MACRON DÉMISSION !

<strong>Ce blog est en grève par ce qu'on n'est pas content !!!</strong>
<h1>Mais pourquoi ?</h1>
<ul>
 	<li><strong>Car on est contre la réforme des retraites engendré par Monsieur MACRON et son gouvernement !</strong></li>
 	<li><strong>Pour soutenir le ras-le-bol des bas salaires des enseignants !</strong></li>
 	<li><strong>Car il y en a marre de cette précarité et d'autant plus chez nos étudiants !</strong></li>
 	<li><b>Car le personnel hospitalier est au bord du suicide, sous-payé et exploité, NOS HÔPITAUX SONT MALADES !</b></li>
 	<li><strong>Car la poste a considérablement dégradé le travail de ses agents et augmenter drastiquement leur charge de travail, pour un bas salaire, merci la privatisation !</strong></li>
 	<li><strong>Car les pompiers sont en feu, ils n'en peuvent plus !</strong></li>
 	<li><strong>PAR CE QUE JE SUIS <span style="text-decoration: underline;">GILET JAUNE</span> ET J'EMMERDE LE GOUVERNEMENT MACRON !</strong></li>
</ul>
<h1 style="text-align: center;"><span style="text-decoration: underline;"><strong>Par ce que ce n'est pas parce qu'on vit plus longtemps (en théorie) que l'on doit plus travailler !</strong></span></h1>
<p style="text-align: center;"><span style="text-decoration: underline;"><strong>Par ce que tout simplement, on en a gros sir Macron !</strong></span></p>
<p style="text-align: center;"><span style="text-decoration: underline;"><strong>MACRON DÉMISSION !</strong></span></p>

Et on y ajoutera une petite image sympa !

Vous avez le choix, laissez libre court à votre imagination !
Quand tout est prêt, le 5 décembre, cliquez sur « Activer le mode maintenance » !

A vous de jouer !

35h par semaines, l’arnaque que vous n’avez peut-être pas vu !

Salutations les gens !

Avant-propos : Ceci est une ébauche d’une réflexion, avec un constat. Il reflète donc une pensée qui peut être faussé par des éléments que je n’aurai pas pris en compte. Merci.

Vous ne l’avez sans doute jamais remarqué, mais si vous travaillez aux 35h (et sûrement avec les autres types de contrats hors contrats au forfait) vous vous faites et je dirais même, nous nous faisons enfler !

Nous ? T’es plus au chômage toi ?

Si, tu as raison, mais j’ai travaillé pendant 14 ans avant d’être au chômage et je n’avais jamais vu à quel point on se faisait enfler !

Mais comment ça ? Dis-nous tout !

Et bien, nous allons prendre l’année 2019 et nous pourrons voir avec l’année 2018 si ça le fait, mais commençons par le commencement.
Prenons un SMIC à 35h par semaine, le salaire (lol) est, en Janvier 2019, de 10,03€/h/Brut.
[soit environ 7,72€ Net — Source: salairebrutnet.fr]
Vous serez donc payé environ 1521€/mois/Brut [environ 1171€ Net].

Comment c’est calculé ? C’est simple, vous êtes payé forfaitairement par mois, basé sur une moyenne de 151,67h mensuel. Donc 151,67 × 10,03 = 1521,25 ! Point BARRE !!!

Vous serez donc payé pour l’année 2019 :

1521,25 × 12 = 18255/an/Brut [environ 14052€ Net par an].

Mais regardons de plus près, sur l’année 2019 :
Prenons pour exemple que vous travaillez du Lundi au Vendredi, 7h par jours.

— Janvier : 23 jours de travail, soit un total de 161h
— Février: 20 jours, soit 140h
— Mars : 21 jours, soit 147h
— Avril : 22 jours, soit 154h
— Mai : 23 jours, soit 161h
— Juin : 20 jours, soit 140h
— Juillet : 23 jours, soit 161h
— Août : 22 jours, soit 154h
— Septembre : 21 jours, soit 147h
— Octobre : 23 jours, soit 161h
— Novembre : 21 jours, soit 147h
— Décembre : 22 jours, soit 154h

Pour un total annuel réel de 1827h alors que 151,67 × 12 = 1820,04h
Donc, sur 2019, il vous manque 7h sur votre salaire, ce qui nous fait 7 × 10,03€ = 70,21€ Brut.
Pour info, 7h, c’est 1 journée de travail.

Ouais, mais c’est peut-être pas pareil sur 2018, 2017 etc.

Et bien comme je suis fou-fou, j’ai fais le calcul année après année jusqu’en 2006 !

Euh ! Pourquoi 2006 ?

En fait, 2006, c’est l’année où j’ai réellement commencer à travailler, en CDI, 35h ! Car de 2004 à 2006 j’étais en contrat d’apprentissage, donc, bon, ça ne compte pas trop !

Rassurez-vous, je ne vais pas tout détailler, je vais vous faire un résumé.

En 2018, 2016, 2015, 2014, 2013, 2012, 2010, 2009 et 2007, le total annuel est de 1827h.
En 2008, 1834h !
Et en 2017, 2011 et 2006, il était à 1820h.

Sur une base mensuelle de 151,67h le total annuel est de 1820,04h.

Oui, ça fait pas mal de chiffres, mais pas besoin d’être mathématicien ou mathématicienne pour comprendre, sur les 14 dernières années, seules 3 années étaient payés correctement, 10 années où il a manqué 7 heures de salaire, pire, en 2008, 14 heures n’ont pas étés payés ! 2 putains de jours !

Sur les 14 dernières années, 84 heures n’ont pas étés payés…

Mais ça fait un peu plus de 2 semaines ça !!! Presque 3 même !

Effectivement ! Alors, petit coquin que suis-je, j’ai aussi pris la valeur du SMIC et fais les calculs.
En 2019, vous avez été payé 18255€ au lieu de 18324,81€ soit 69,81€ (53,75€ Net) en moins dans l’année.
En 2018 68,76€ (52,95€ Net).
En 2016 67,30€ (51,82€ Net).
En 2015 66,89€ (51,51€ Net).
En 2014 66,33€ (51,07€ Net).
En 2013 65,63€ (50,54€ Net).
En 2012 65,43€ (50,38€ Net).
En 2010 61,67€ (47,49€ Net).
En 2009 62,16€ (47,86€ Net).
En 2008 121,15€ (93,29€ Net).
En 2007 58,75€ (45,24€ Net).

Sur ces années, 773,88€, soit 595,90€ Net en moins.

Enfin bref, moi, quand je compte, j’arrive sur une moyenne de 152,25h, comment on a pu arrivé sur 151,67h ?

Mais alors, comment rendre le bouzin plus juste ?

C’est la question que je me suis posé. Nous pourrions dire que la moyenne est de 152,25h par mois, mais ça créera forcément une discordance entre celles et ceux qui travaillent en CDI à 35h et celles et ceux qui sont en CDD 35h ou en intérim, car, pour 2019, si nous basons le salaire sur 152,25h, il serait de 1527,07€ Brut, au lieu de 1521,25€ Brut. C’est intéressant pour 5 mois dans l’année (Février, Mars, Juin, Septembre et Novembre) mais pour les autres mois, le salaire serait de 1527,07€ au lieu de réellement 1614,83€ en Janvier par exemple ou 1544,62 en Avril.

La solution serait d’annoncer un contrat avec un salaire Brut au taux horaire, 10,03€/h/Brut en 2019, avec une moyenne à titre informatif (152,25h/mois ndlr) ce qui ferais un salaire moyen de 1527,07€/mois/Brut. Puis de fournir un tableau reprenant les jours payés mois par mois avec les salaires de l’année, sans primes, heures supplémentaires, heures retenus et autres avantages. De plus, les 13èmes et 14èmes mois devrait être basé sur la moyenne annuelle de 152,25h et donc serait de 1527,07€ !

On pourrait donc imaginé que l’employeur ait l’obligation de fournir un tableau chaque années, au 1er Janvier par exemple, qui serait très simple à générer et qui pourrait ressembler à ça pour 2020 (sur une base de SMIC 2019 pour l’exemple, je mettrais à jour dès que j’aurai les chiffres) :

Grille des salaires pour l’année 2020 :
 
MoisSalaire mensuel BrutNombre de jours
Janvier1614,83€23
Février1404,20€20
Mars1544,62€22
Avril1544,62€22
Mai1474,41€21
Juin1544,62€22
Juillet1617,83€23
Août1474,41€21
Septembre1544,62€22
Octobre1544,62€22
Novembre1474,41€21
Décembre1614,83€23
 
Le 13ème mois sera versé à compté du 1er Janvier 2021, sur un montant de base de 10,03€ sur 152,25h soit 1527,07€
(Tous les montants sont en Euros (€) brut)

Les salaires seraient alors plus justes.

Mais pour que ce soit faisable, il faut forcément une refonte du code du travail que Macron a tout pété !
Baser l’intégralité des salaires sur le SMIC, un salaire plus haut serait toujours de SMIC + X%.

Ouais, mais comment on fait si je travaille un jour à 5h, un autre à 10h, encore un à 7h etc.

C’est sur ça que devrait porter une réforme du code du travail, et non sur son ubérisation. On pourrait imaginer que les employés se doivent de rédiger leurs heures effectués, pendant par exemple 1h par semaine, avec un comptage des heures supplémentaires ou d’absence qu’il devrait remettre à son responsable pour réajustement du salaire. Ceci permettrait aussi aux employeurs de ne pas oublier de payer des heures supplémentaires, volontairement ou non et de bien tout déclarer. Bon, ce n’est que mon avis, mais il faut aller vers une rémunération plus juste et réelle, avec une indexation etc., mais ça… c’est un autre sujet !

Moi ? Je ne suis pas Marxiste – OMG !

Quoi ? Tu es communiste de droite ? Hop, au GOULAG !

Oh là, tu te calme ! Ne m’insulte pas !
Il y a plusieurs semaines, je discutait avec des amis et des connaissances (amis des amis !), bref, on parlait politique car en ce moment je m’engage de plus en plus dans la vie politique locale en vue des élections municipales, ça me plaît de plus en plus, j’apprécie énormément les gens avec qui je travaille, bref, je ne m’attendait pas à autant de bonnes choses en bossant gratuitement, car oui, quand on bosse pour tenter de devenir élu, on ne fait pas ça pour l’argent, et soyons honnête, on ne vit pas des indemnités quand il y en a, non, on fait ça par conviction. Vous avez d’ailleurs peut-être déjà lu mon très long article sur les Gilets Jaunes, le 2nd article arrive prochainement, et donc, ce militantisme en apportant toujours un autre, je me suis lancé officiellement !

Je me suis dit qu’avec les Gilets Jaunes on réclamait plus de justice fiscale, sociale etc. bref, et ça n’avance pas ou peu. C’est surtout les mentalités qui ont changés et ça ce n’est pas rien. Quoi qu’il en soit, je n’aime pas rester passif, on était sur le rond-point, les samedis, à faire « Samedi guez-guez », barbecue merguez, on faisait juste « coucou » aux voitures qui klaxonnait, sans parler de l’infiltré du POI, de cette « jolie » secte politique, qui ne m’a plus donner envie d’être sur ce rond-point, néanmoins je participe à d’autres actions ponctuellement avec d’autres groupes de vrais Gilets Jaunes.

Mais n’étant donc pas passif, j’aime quand ça bouge et donc quoi de mieux que d’essayer de faire vraiment avancer les choses pour les citoyens ? C’est pas aussi facile qu’il n’en paraît de créer une liste, du coup, je ne suis pas fou, je ne me lance pas corps et âme dans une liste Gilet Jaune perdue d’avance, non, j’en reviens à mes fondamentaux, la liste pour laquelle je vote habituellement. Bon, je ne rentrerais pas dans le détail de Mélenchon, de La France Insoumise, chacun pense bien ce qu’il veut, vote bien ce qu’il veut, ça m’est égal !

Il y a quelques années, j’ai voulu me lancer, puis j’ai hésité. Là, c’est le bon moment, ne me demandez pas pourquoi, je ne saurait pas vous expliquer. J’ai plus qu’envie de m’investir, certes 6 longues années, pour les citoyens de cette ville, ville qui a accueilli mon grand-père immigré Hongrois, ville qui a réuni mes parents, ville qui m’a vu pousser dans le ventre de ma mère puis naître, vivre, y être scolarisé, grandit, puis elle m’a embauché ! Cette ville, qui, à nouveau, voit naître, grandir et vivre mes enfants.
Une ville historiquement de gauche, au moins depuis 1925 sauf en 1971 et… en 2014.

Il faut virer cette droite et faire barrage à l’extrême-centre !

Ouais, moi je considère que LReM c’est l’extrême-centre, ni de gauche, ni de droite, anti-frontiste mais surtout pas communistes, c’est le parti des riches, des lobbies et des banques, c’est donc l’extrême-centre !
Donc oui, je considère qu’il faut dégager la droite, d’autant plus qu’ils veulent mettre des caméras de vidéo-verbalisation dans toute la ville, ville de 21000 habitants où on n’y est pas en insécurité… R.I.P. la vie-privée !

Et on ne veut surtout pas LReM, malgré tout, on le voit, la politique actuelle est « DVD » (Divers Droite), son comportement et ses relation sont clairement proche de LReM.

Donc oui, il faut faire changer tout ça, bien entendu, ça ne sert à rien de faire une union de la gauche si personne n’est d’accord sur le programme.

Et donc, ma pote me dit, toute contente, qu’elle est elle aussi Marxiste ! Je lui demande donc « comment ça, ‘toi aussi’ ? » elle me répond « Bah, comme toi ! » OMG !

Non, je ne suis pas Marxiste !

J’aime les idées de Marx, j’aime sa philosophie, tout comme j’aime la philosophie de La France Insoumise, c’est pas pour autant que je suis Mélanchonniste, je ne suis pas d’accord avec lui sur plusieurs idées. Par exemple, il est contre la légalisation du cannabis, il est contre le revenu universel. Moi je suis pour qu’on essaie et qu’on l’envisage, c’est à dire qu’on fasse des passages de tests et on voit si ça marche ou non et ce qu’il faut améliorer !

Aussi étrange que ça puisse paraître, je n’aime pas être associé à un groupe si je dois penser comme ce groupe. Je suis Gilet Jaune car tous les GJ sont libre de pensé ce qu’ils veulent, il faut juste se mettre d’accord à l’unanimité !

Avec un parti, il faut être d’accord avec tout, sinon tu fais de la trahison !
Les gens se disant Marxistes, du moins la majorité de ceux que j’ai rencontré, ont la fâcheuse tendance à vouloir que tout le monde soit Marxiste et si tu n’es pas d’accord, tu as tort, tu as mal compris quelque chose ! Non. Je vais prendre pour exemple, le dernier truc que j’ai entendu, ça venait d’un/e camarade, qui dit « ici une personne qui a une idée, une idée révolutionnaire, il soumet son idée à un vote, sur les trois groupes, le groupe 1 et 3 ont votés pour, le groupe 2, contre, ils sont donc contre-révolutionnaire ! » sur un ton humoristique bien entendu. Chez mon amie, une des connaissances disait qu’il fallait imposer les idées, peut importe si ça contraint certaines personnes etc. C’était dit dans un sens très « Dictateur·trice », non, je ne suis pas d’accord avec ces différents propos. On n’est pas contre-révolutionnaire, on a aussi des idées qu’on veut porter et ce n’est pas parce qu’il a une très bonne idée qu’elle est forcément bien construite, ce n’est pas en imposant qu’on fera de la démocratie !

Ce sont donc majoritairement ces points que je retrouve et qui me font chier, ce n’est pas ma vision d’un monde idéal !

Donc non, je ne suis pas Marxiste, mais j’apprécie la philosophie Marxiste ! Je dirais que je me sent plus communiste que Marxiste, mais c’est pareil, tout est relatif !

Quoi ? Non, j’ai rien d’autre a ajouter !!!

[Informatique] Formater une MicroSD ou clef USB partitionné – Raspbian/RaspberryPi

Si vous êtes ici c’est que vous avez peut-être une clef USB ou une carte MicroSD qui a été partitionné avec « Etcher » par exemple, au moment de l’installation d’une image bootable pour votre Raspberry Pi, mais voilà, au moment de la formater, sur votre Windows, votre clef de 8Go par exemple, n’affiche que 252Mo !
Alors, comment faire pour retrouver tout l’espace manquant ? Allons-y !

Attention, nous allons formater une microSD, ne vous trompez pas de périphérique, n’allez pas formater votre disque dur, relisez lentement pour être sûr. Les données sur cette MicroSD seront détruites.

Niveau de difficulté : Facile
Niveau de « dangerosité » : Suivez bien tout à la lettre pour ne pas tout casser !

Alors, si vous aussi vous avez ceci :

Mais que la carte fait en réalité 8Go, je vais vous expliquer comment faire.

Notez que pour l’exemple je suis sur un windows 7, mais c’est plus ou moins la même chose sur windows 10 ! (Je n’ai pas réussi à faire fonctionner Windows 10 dans ma virtualbox…)


Première étape :

Allez dans le gestionnaire de l’ordinateur :

`Démarrer > Panneau de configuration > Outils d’administration > Gestion de l’ordinateur`

ou bien

`Win+R > "cmd" > COMPMGMT.MSC > "ok"`

Allez sur Gestion des disques.

Ici, on voit donc bien notre carte MicroSD, partitionner en 3. La première de 256Mo, la seconde de 2,93Go et la dernière non alloué de 4,14Go.

Vous pouvez faire clique droit sur le bloc du milieu, et sélectionner supprimer le volume

Cliquez sur « Oui »

On a déjà récupérer une partie ! Du moins en théorie ! Car à cette étape, en fait, avec le gestionnaire par défaut de Windows, il est impossible d’aller plus loin (ou alors je n’ai pas réussi, ça peut arriver !).


Étape suivante :

On va le faire en ligne de commande, ne paniquez pas, c’est simple ! Faites Win+R > cmd > ok ou Démarrer > cmd.exe > entrer
Et vous aurez ceci :

Tapez diskpart puis le bouton entrer :

Puis list disk :

Et on va sélectionner le disque en question, on sait grâce au gestionnaire de l’ordinateur qu’il s’agit, sur mon ordinateur uniquement, du disque 6 !

On sélectionne donc le disque en question en faisant select disk 6 ici 6, mais sur votre machine ça peut être 2, 5 ou 3 !

Si vous refaites list disk, vous verrez une petite étoile à côté du disque 6 !

Le disque 6 est sélectionné !

Maintenant, on peut afficher les partition, pour cela faites list partition :

Ici, on voit qu’il n’y a qu’une partition (une est non alloué), si on veut tout regrouper, il suffit de taper clean qui aura pour mission de nettoyer les partitions du disque sélectionné :

Alors, à cette étape, on a retrouvé l’intégralité du disque mais il est devenu entièrement non alloué. Vous pouvez maintenant retourner dans le gestionnaire des disques, faire clique droit sur le disque 6 non alloué Nouveau volume simple puis suivant, suivant, suivant, suivant etc. (en fonction du besoin) :

Attribuez la lettre que vous voulez, ici ce sera R:

Ici ce sera en FAT32, dans certains cas vous pourrez choisir NTFS, mais FAT32 c’est très bien ! Et vous pouvez lui donner un petit nom à la place de « Nouveau nom » comme par exemple « Ma MicroSD » !

Quel beau travail !

«s.ytimg.com» c’est quoi ? – adwares, virus, hameçonnage ?

Salut les gens, il y a quelques minutes, au moment où je rédige ce billet, j’étais tranquillement en train de naviguer sur le site de ma radio associative, Full-Radios.fr (devenue XP Radio au 1er Juillet 2020), j’étais en train de regarder dans le code source pourquoi un de mes widget n’affichait plus des images qu’il était censé afficher et aussi regarder pourquoi le site était hyper long depuis quelques temps, voire même qu’il plantait totalement, quand tout d’un coup TA DA DADAAAAAA, l’horreur ! Je vois dans mon code source un script provenant de «s.ytimg.com», mais quézaquo ? Je vais sur le site en question, je retire même le sous domaine «s» rien, ils n’affichent rien.

Je fais donc une petite recherche, le premier résultat proposé par Google était «s.ytimg.com c’est quoi ?» et premier résultat :

s.ytimg.com selon virussupprimer.fr

Je clique donc sur ce site, qui m’explique comment retirer une extension de Google Chrome ou de Firefox (mais à toi de savoir laquelle il faut supprimer !) il propose même de télécharger un logiciel pour nettoyer le navigateur ! Je n’ai jamais réussis à nettoyer ma salle à manger en allant balayer le toit de ma maison ! Pourtant, c’est ce que ça fait ! Il me dit que c’est un « outil malveillant » qui va afficher pleins de publicités !

Bref, ayant des doutes, je me dis que dans « YTimg » il y a « YT » et « img », « YT » = « YouTube » et « img » = « image » ?
Je sais que j’avais installer un script permettant de lire des vidéos en arrière plan d’un site et aussi un lecteur audio qui n’était qu’en fait un lecteur de vidéo YouTube masqué, je me dis alors qu’il y a peut-être un lien !

Je vais alors sur le site de YouTube et je regarde le code source !

Capture du code source de YouTube

On y voit donc bien «s.ytimg.com» mais aussi «i.ytimg.com» et que par exemple, «https://s.ytimg.com/yts/img/favicon_144-vfliLAfaB.png» n’était que cette image :

Rien de bien méchant donc !
Ni une, ni deux, je vais sur le site de mon hébergeur, Gandi.net et je recherche le WHOIS de «ytimg.com» car «s» et «i» ne sont que des sous-domaines de «ytimg.com».

Et voici le résultat, ne paniquez pas, je détail ci-après !

-> Si vous voulez vérifier vous-même, cliquez ici.

On va garder ce qui nous intéresse vraiment, vous allez voir, même en n’étant pas anglophone ni geek, vous allez vite comprendre !

Domain Name: ytimg.com

Updated Date: 2018-11-09T02:35:06-0800

Creation Date: 2007-12-11T00:00:00-0800

Registrar Registration Expiration Date: 2019-12-11T00:00:00-0800

Registrant Organization: Google LLC

Registrant State/Province: CA

Registrant Country: US

Admin Organization: Google LLC

Admin State/Province: CA

Admin Country: US

Tech Organization: Google LLC

Tech State/Province: CA

Tech Country: US

Name Server: ns3.google.com

Name Server: ns1.google.com

Name Server: ns4.google.com

Name Server: ns2.google.com

>>> Last update of WHOIS database: 2019-11-01T16:50:41-0700 <<<

Je vous explique au cas où, à la première ligne de ce tableau, on sait que l’on parle bien du domaine «ytimg.com», qu’il a été mis à jour le 9 Novembre 2018 à 2h35 et 6 secondes sur le fuseau horaire UTC-8, que ce nom de domaine a été crée le 11 Décembre 2007 à minuit pile UTC-8. On sait aussi que la société qui l’a enregistré et celle qui en est administratrice est «Google LLC», le nom de domaine «ytimg.com» a été enregistré dans l’état «CA» dans le pays «US» et qu’il dépend des serveurs «ns1,2,3&4.google.com».
Aux États-Unies, «CA» c’est la Californie, la Californie est dans le fuseau horaire UTC-8, donc 8h de moins que UTC (en France, en heure d’hiver, nous sommes en UTC+1 pour info). On sait aussi que la société Google LLC se situe dans la Silicon Valley, et où se trouves la Silicon Valley ? BINGO ! En Californie !

Donc, on peut en être certain, le nom de domaine «ytimg.com» appartient bien à la société «Google LLC».

C’est juste un domaine appartenant à Google. Alors, il se peut fortement que ce soit un cookie ou un « maxi cookie » qui va permettre à Google de mieux cibler la publicité, ou mieux vous pister à la rigueur, mais ce n’est en aucun cas un site d’hameçonnage voulant ouvrir des dizaines de pop-up sur votre PC ! Voilà, alors ne lisez pas le site « virussupprimer.fr », du moins sur cet article, c’est un ramassis de conneries !

[Recette] Poulet caramélisé à la sauce soja et au miel !

Certes, tout le monde n’aime pas forcément le miel, à la maison ce n’est pas apprécié par tous, mais en sauce sucré/salé, ça passe !

Je vous propose donc une recette de Poulet, j’ai rien inventé, j’ai juste repris une recette existante que j’ai adapté !


Ingrédients pour 4 personnes environ :

  • 4 blancs de poulet
  • 4 à 6 cuillères à soupe de sauce soja salé
  • 2½ cuillères à soupe de miel
  • 3 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • Quelques graines de sésame
  • Quelques cacahuètes grillées salées

Note : Ce sont des quantités à titre indicatif car je fais plus ou moins au pifomètre !

Il n’y a rien de plus simple, nous allons faire une marinade ! Dans un saladier ou comme moi, dans un cul de poule, versez-y la sauce soja, l’huile et le miel.

Mélangez le tout, découpez le poulet en cubes mais pas trop épiais ou alors en lamelles et mettez-les dans la marinade, il faut que toute la viande soit imprégné du mélange. Filmez (ou bee-wrappez) et mettez au frais 20 bonnes minutes.

Huilez légèrement une poêle ou idéalement un wok, rendez-le bien chaud et versez votre poulet, faites dorer !

Ajoutez des graines de sésame.

Et quelques cacahuètes grillés salés.

Laissez réduire !

Et, tadaaaaaa ! Bon appétit !

Découvrez XP Radio

Une radio associative 100% sans pub, tremplin de nouveaux talents, le meilleur des années 80's, 90's, 2000's à aujourd'hui.

Mastodon