Le collectif de pirates Lockbit, célèbre en France pour avoir attaqué un hôpital à Corbeil-Essonnes, a subi une fuite de données de son propre rançongiciel. Un désaccord sur le paiement entre les malfaiteurs et un développeur est à l’origine de cette affaire.
 [Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/